Rugby : l’aide du Département a déclenché un tollé au SRA

  • Bernard Saules a été chahuté à l’assemblée générale du SRA.
    Bernard Saules a été chahuté à l’assemblée générale du SRA.
Publié le
Centre Presse / Rui Dos Santos

Bon nombre de joueurs, de toutes les catégories, étant à l’entraînement, c’est devant une assistance composée exclusivement de dirigeants, de bénévoles et de fidèles supporters que le président Jean-Paul Barriac a donné, mardi soir, le coup d’envoi de l’assemblée générale ordinaire, à la Maison du rugby, du Stade Rodez Aveyron pour un état des lieux, sportif et financier, au 30 juin 2017.

Si la première mi-temps de cette grand-messe a permis de développer du jeu, avec le bilan de chaque équipe, le deuxième acte s’est transformé en mêlée un peu chahutée. « Vous êtes la seule collectivité à ne pas traiter le football et le rugby de Rodez de la même façon ! »

A peine son intervention terminée, Bernard Saules a ainsi essuyé quelques charges de la part des responsables du SRA, avec des paroles un peu plus mesurées - ils ont opté pour le politiquement correct - , et de la part aussi, et surtout, des licenciés. Le courroux sang et or porte sur la subvention accordée par le conseil départemental : elle était de 50 000 € et elle restera de 50 000 €.

Comme c’est le cas pour la cinquième année consécutive. Et ce qu’ils ont baptisé « le régime de faveur » pour le Rodez Aveyron football ne passe pas. L’enveloppe pour le Raf était ainsi de 160 000 € et le vice-président chargé des sports va faire une proposition, non validée encore par la commission permanente, de 70 000 € supplémentaires pour saluer l’accession des garçons en National 1. Les participants à cette assemblée générale ont vite fait les comptes : 50 000 € d’un côté, 230 000 € de l’autre. « La pilule est impossible à avaler ! », ont-ils lancé en chœur.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?