Sur le Dakar, le courage de Loïc Minaudier impressionne

  • Loïc Minaudier retrouve le sourire malgré ses problèmes physiques.
    Loïc Minaudier retrouve le sourire malgré ses problèmes physiques.
Publié le , mis à jour

Trop de galères, trop de chutes. Actuel 28e du général en moto, le Saint-Affricain Loïc Minaudier ne ménage pas sa peine et son dos pour rallier la ligne d’arrivée à Cordoba, samedi 20 janvier.

Touché au dos, l’Aveyronnais qui participe à son troisième Dakar, a impressionné les observateurs pour son courage dans les sables mous de la Pampa argentine.

« Déjà, la course est très dure, mais quand on n’est pas en forme, ça devient presque impossible, commente le dossard numéro 35, qui malgré les chutes et les difficultés prévient : « Je ne vais pas lâcher ! ».

Manipulé par le staff médical, Loïc Minaudier souffre d’une douleur lancinante au niveau des vertèbres dorsales. Pas évident pour guider sa monture dans les sables mous argentin, entre Belén et Fiambala. « J’ai le dos en chewing-gum, j’ai été manipulé, strappé (...) Vivement Cordoba, concède le pilote, heureux de pouvoir compter sur les encouragements de ses proches.

« J’ai des gens qui me soutiennent heureusement. Sans eux, je crois qu’on arrêterait parce que là, c’est du dépassement de soi et sans cette force de l‘extérieur, de toutes ces personnes qui nous aident et croient en ce projet, des jours comme ça, on serait obligé de lâcher prise. Plus l’envie ! »

Que ses fans se rassurent, loin d’être un débutant, Loïc Minaudier a promis de rallier la ligne, « au mental », et de terminer son 3e Dakar sur le podium en catégorie marathon. Rendez-vous à Cordoba !

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?