Rodez

Terr’Aveyron : les bons produits du terroir parfument Rodez

  • Avec la fanfare de la Diane Rouergate, ça " dépote ".Photos JB
    Avec la fanfare de la Diane Rouergate, ça " dépote ".Photos JB
S'abonner Mis à jour le -- partages

Cette troisième édition a rencontré, samedi, un beau succès populaire, dans un esprit festif et convivial.

Il y avait du monde et de l’ambiance, hier matin, dans les rues et sur certaines places du centre-ville, où s’étaient installés producteurs et représentants des signes officiels de qualité aveyronnais participant à Terr’Aveyron, manifestation festive et conviviale qui fait la part belle aux vins, viandes et fromages du département. Vins de Marcillac, d’Entraygues et du Fel, des Côtes de Millau, d’Estaing ou de l’IGP Aveyron. Bœuf fermier d’Aubrac, fleur d’Aubrac, veau d’Aveyron et du Ségala, agneau fermier des Pays d’Oc ou laiton, roquefort, laguiole, bleu des causses, pérail... Il y en avait, forcément, pour tous les palais et cette troisième édition, qui avait débuté par un copieux petit-déjeuner sur la place de la mairie, a été couronnée de succès, pour le plus grand plaisir des organisateurs, dont la cheville ouvrière et président des Vins de l’Aveyron, Philippe Teulier.

" Nous avons voulu quelque chose de convivial, dans une ambiance familiale et bon enfant, autour du vin et de l’assiette. 80 % de la production viticole aveyronnaise ainsi que toutes les filières sont représentées. " Une satisfaction partagée par Sylvain Lagarde, sur le stand de l’agneau fermier. " Nous avons des filières courtes et collectives de qualité. Il est nécessaire de le faire savoir. " La nouvelle secrétaire générale de la confédération de Roquefort, Cécile Arondel-Schultz, qui en était à sa première participation, aux côtés de deux productrices du Sud-Aveyron, appréciait, elle aussi, ces moments de partage. " C’est vraiment sympa et les gens se régalent. " Que demander de plus, en effet.

" Nous sommes très heureux d’accueillir cet événement, se réjouissait, à son tour, l’adjointe au maire, Sarah Vidal. Ce sont des gens très généreux, qui sont des ambassadeurs de notre département. " Cette journée, qui fleurait bon les produits du terroir, s’est poursuivie, en musique, en fin d’après-midi, en compagnie de la Beluga, et du Groupe du Coin mais également des écoliers de Cambon, Monteil, de la Calendrata et des élèves du Conservatoire départemental, qui interpréteront une chanson avec Francis Cabrel, lors de l’Estivada.

Réagir