Associatif

Le SOM natation brasse un nombre record d’adhérents

  • Le SOM a développé ses activités " forme et santé ".
    Le SOM a développé ses activités " forme et santé ". Eva Tissot -ML / Eva Tissot -ML
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le club millavois est le plus important de l’Aveyron en licenciés.

C’est un nouveau record. Avec 1 423 adhérents à l’issue de la saison passée, le SOM natation peut se targuer d’être le club le plus pourvu de l’Aveyron en nombre de licenciés. Pas une fin en soit pour le club millavois, mais une petite fierté tout de même.

Patrice Vidal, le président depuis quatre an, y voit un signe. D’abord celui de la très bonne santé de la natation à Millau. Mais également la capacité du club à se renouveler, dans le but d’attirer toujours plus de monde autour d’un bassin pourtant en fin de cycle.

" Notre équipe fait des prouesses, compte tenu des équipements qui sont les siens, estime-t-il, lui dont le club a été associé au projet de rénovation de la piscine. Ce chiffre de 1 423 adhérents est valorisant. C’est la récompense de l’engagement du conseil d’administration, des quatorze salariés et des éducateurs du club. "

" Démontrer notre capacité à gérer un centre aquatique "

Si le club en est là, c’est en partie grâce à la diversification de ses activités ces dernières années. En parallèle de sa section sportive et des créneaux de natation classique, le SOM natation a développé son secteur " forme et santé ", via notamment l’aquagym, l’aquafitness ou encore l’aquabike.

" Nous sommes convaincus que nager contribue à prévenir certaines pathologies et mieux vivre, souligne Patrice Vidal, en rappelant que la natation peut-être un allié en cas de maladies cardio-respiratoires, d’obésité, d’hypertension artérielle, ou encore de diabète. Nous avons une section sportive très compétitive chez les jeunes. Mais l’objectif, c’est aussi de montrer que le club peut se diversifier. C’est d’ailleurs une demande de la part de la Fédération. Au passage, c’est également une façon pour nous de prouver notre capacité à gérer un centre aquatique, dans la perspective de la gestion de la future piscine. "

Malgré ces bons indicateurs, le club verra son budget diminuer à la rentrée (460 000 €, contre 500 000 € l’an dernier), l’obligeant à être " plus rigoureux " en termes de fonctionnement. Cela n’empêchera pas le SOM de continuer à mettre le paquet sur la formation. Labellisé, le pôle millavois offre plus que jamais la possibilité à des nageurs de valider un diplôme de secouriste ou d’éducateur au fil de l’année. " Le but est de proposer un vrai parcours aux nageurs, de la pratique en compétition à la formation, voire l’obtention d’un métier ", se félicite Patrice Vidal. Une philosophie qui permet chaque année à une centaine de nageurs du SOM d’obtenir un diplôme, dès la surveillance de baignade.

Victor Guilloteau
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

670 €

T3 RESIDENCE AVEC TERRASSE ET GRAND GARAGE - Résidence Le Parc des Lilas, a[...]

540 €

T3 centre ville - A deux pas du Mandarous, appartement T3 traversant de 75 [...]

365 €

T2 MEUBLE - T2 meublé à 2 pas de la Place de la Capelle. Pièce à vivre, cha[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir