Faits divers

Assassinat de Pascal Filoé : ce que l'on sait du drame

  • La police scientifique a investi les lieux du drame ce jeudi après-midi.
    La police scientifique a investi les lieux du drame ce jeudi après-midi. José Antonio Torres / José Antonio Torres
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Pascal Filoé, directeur général adjoint des services à la mairie de Rodez en charge de la sécurité, a été mortellement poignardé jeudi matin en plein centre-ville de Rodez par un marginal de 39 ans qui l'avait déjà menacé à plusieurs reprises.

Les faits

Peu après 10h30, jeudi matin, Pascal Filoé, un responsable de la ville de Rodez, a reçu plusieurs coups de couteau, trois dont un à la carotide selon plusieurs sources, en pleine rue. Les faits se sont déroulés devant les locaux de la police municipale, rue Camille-Douls. L'auteur des coups de couteau a rapidement été interpellé par les forces de l'ordre après s'être réfugié dans un commerce à proximité. Il n'a opposé aucune résistance. 

Sur place, les secours ont longuement tenté de réanimer la victime avant de la transférer en état d'urgence absolue vers l'hôpital de Rodez. Il est décédé vers 13 heures.

 

 

La victime

La victime, Pascal Filoé, était bien connu des Ruthénois. Âgé d'une quarantaine d'années, il était directeur général adjoint des services à la mairie de Rodez en charge de la sécurité. Père de trois enfants, il avait notamment assuré la sécurité de la ville lors des différents passages du Tour de France récemment. Sa mort a jeté un grand froid dans les services de la mairie de Rodez et de la police. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été ouverte ce jeudi après-midi par la préfecture. Les témoignages de soutien ont également afflué de toute la France depuis son décès.

L'agresseur

Selon nos informations, l'agresseur, prénommé Alexandre Dainotti, est âgé de 39 ans. Né en Belgique, à Mouscron précisément, il était connu défavorablement des services de police. Récemment, le 18 septembre, les policiers ruthénois avaient été alertés sur le comportement de cet homme, présenté comme marginal, avec son chien. En raison d’une récente condamnation, il n’avait pas le droit de détenir un chien classé en 2e catégorie, un pitbull selon nos informations. Non muselé, l'animal avait été retiré à son propriétaire.

Toujours selon nos informations, l'homme aurait été menaçant à plusieurs reprises envers les forces de police et la Ville de Rodez. Le 11 avril dernier, il avait notamment dégradé la porte de l'Hôtel de ville.

Il a été placé en garde à vue ce jeudi matin.

 

Une enquête pour "assassinat" ouverte

Le procureur de Rodez, Olivier Naboulet, a ouvert une enquête pour "assassinat" ce jeudi : "Ce matin, vers 10h30, dans le centre-ville de Rodez, un homme a été attaqué au couteau. A la suite de cette attaque il est décédé. Nous avons appris ce décès à 12h20. Le mobile est encore inconnue, affirme le procureur de la République de Rodez Olivier Naboulet. Une personne a été interpellé dans les minutes qui ont suivi les faits. Cette personne bénéficie de la présomption d'innocence. Sur ses motivations, je ne peux pas en dire davantage, son audition est en cours. Les coups ont été porté avec une arme blanche, plusieurs coups selon les premiers témoignages. L'auteur présumé a été interpellé assez rapidement, c'est une personne âgée de 39 ans, c'est un homme. Pour le moment j'ai saisi le service de la Brigade de sûreté urbaine du commissariat de police de Rodez  et, conjointement, le SRPJ de Toulouse sous le chef de saisie d'assassinat puisqu'il semblerait que l'acte ait pu être prémédité. Pour le moment c'est toujours le parquet de Rodez qui dirige l'enquête, le parquet de Montpellier sera amené à prendre la suite dans le cadre de l'ouverture d'une information criminelle qui, probablement, aura lieu demain [vendredi, NDLR]. Une autopsie sera réalisée demain dans le courant de l'après-midi".

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

379 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

329 €

Appartement traversant de type 1 bis composé d'une entrée, d'une pièce prin[...]

520 €

Situé à RODEZ et proche de toutes commodités (Lignes de bus et commerces) :[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir