Vie commerçante

Rodez : un nouveau bar à cocktails secoue les nuits du piton

  • Arcia Djeradi et Rémi Marcilhac (à gauche sur la photo), et leur deux barman, maîtrisent les cocktails à la perfection.
    Arcia Djeradi et Rémi Marcilhac (à gauche sur la photo), et leur deux barman, maîtrisent les cocktails à la perfection. Photo J.M. - CPA / Photo J.M. - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Profitant de l'absence d'offre en la matière, un jeune couple ruthénois vient d'ouvrir un bar à cocktails. Avec l'ambition de familiariser la clientèle aux grands classiques du genre, mais aussi à des créations uniques.

Aricia Djeradi et Rémi Marcilhac remuent le microcosme des soirées ruthénoises ! Habitué des saisons dans les grandes stations d'hiver et d'été, le couple a lancé la semaine passée sa première affaire : le 16.45.

Sous ce nom un brin original se cache un concept jusqu'à présent absent des nuits du piton : le bar à cocktails. Ce qu'ont bien compris les deux jeunes entrepreneurs qui souhaitent "démocratiser" une collation déjà en vogue dans les grandes métropoles. "Nous voulions proposer à la clientèle une offre différente de ce qu'elle trouve déjà à Rodez, appuie le nouveau gérant, originaire de l'agglomération. Le concept de bar à vins existe déjà, est vu et revu. Dès que nous avons eu l'opportunité de nous lancer, nous l'avons fait."

Le "bar gastronomique du cocktail"

En gestation depuis une année, le projet géré par le jeune couple consiste à proposer un établissement digne d'un "restaurant gastronomique pour les cocktails". Travaillant avec des produits nobles, aussi bien pour les liquides que pour les matières premières, les deux compagnons ont composé dans un premier temps une carte simple. A l'intérieur de la brochure, quelques grands classiques du genre, mais également des créations maison pour le moins surprenantes, telle l'Eternel, où les futurs clients savoureront un doux mélange de gin, citron vert, basilic, de sirop de poivre maison ou de fleur d'oranger. "Nous apportons notre savoir-faire en matière de produits, de service et d'expérience", complète Aricia Djeradi, qui, à l'instar de son compagnon, peut compter sur le coup de pouce de deux barmans pour garantir des breuvages doux et étonnants.

Fortement influencé par leur pérégrination en terre australienne l'an passé, le duo espère désormais happer une clientèle jeune, active et citadine. Sans ignorer les fêtards plus adeptes de la traditionnelle bouteille de vin, une activité "complémentaire" que ne dénigrent pas Arcia et Rémi, qui s'appuie déjà sur une centaine de références nationales. "Nous souhaitons rester généraliste mais  mettre à l'aise les clients et apporter notre connaissance", soutiennent les deux gérants.

Le plaisir de (re)découvrir certains cocktails n'est pas le seul objectif visé. Outre des planches de charcuterie et autres fromages, les deux gérants réfléchissent à l'organisation de soirées thématiques. Du simple désir de connaître le parfait accord mets-vin, à la traditionnelle soirée musicale en passant par l'improbable duo cocktail-tatouage, en partenariat avec des professionnels du cru.

 

Le 16.45, 31 rue du Bal, à Rodez. Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 16h45 à 1 heure en semaine, de 16h45 à 2 heures les vendredi, samedi et dimanche.

Renseignements sur la page Facebook du 16.45.

Jérémy Mouffok
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

382 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec placar[...]

340 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Ravissant petit duplex en c[...]

173600 €

Immeuble composé d'un local d'environ 200 m² et de deux T3 d'environ 65 m² [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir