Les Chrysalides, un joli nom pour un tremplin vers une vie d’indépendance

  • Joël Malvert, président d’Autisme Aveyron accueille le public à l’occasion de l’inauguration du bâtiment « Les Chrysalides » à destination de jeunes adultes autistes au sein du village de Sébazac.
    Joël Malvert, président d’Autisme Aveyron accueille le public à l’occasion de l’inauguration du bâtiment « Les Chrysalides » à destination de jeunes adultes autistes au sein du village de Sébazac.
Publié le

Lundi 5 novembre, c’était à la Doline l’inauguration d’un bâtiment à destination de jeunes adultes autistes, "les Chrysalides".

Joël Malbert, président de l’association Autisme Aveyron prenait la parole pour accueillir un public nombreux et déclarait "Ce que je ressens aujourd’hui, c’est de la fierté". Il mettait l’accent sur la solidarité déployée pour que ce projet aboutisse. Certes, de nombreuses difficultés ont émaillé le parcours mais " la persévérance collective, après sept longues années de pédagogie, d’écoute, de confiance et de fidélité" ont permis cette belle réalisation. Ce bâtiment est un habitat inclusif, à taille humaine et un tremplin pour acquérir une autonomie qui permettra aux jeunes locataires de rejoindre un habitat classique. Au cœur du village, les jeunes pourront s’intégrer à la vie associative, commerciale et même recevoir dans les espaces communs, des habitants. Joël Malvert terminait par ces mots "Je vous souhaite de vivre de très beaux moments dans cette maison. Bienvenue chez nous".

Florence Cayla saluait un projet convaincant, novateur et fédérateur. La commune a participé à cette solidarité en fournissant le terrain où est implanté le bâtiment. Plusieurs intervenants félicitaient cette initiative et la solidarité qu’il a fallu déployer pour réaliser ce projet. M. Saules espérait " que cette réalisation puisse essaimer sur notre territoire". Le président national de Soliha (anciennement Pactarim) insistait sur "le partenariat indispensable des collectivités locales, de l’État, des financeurs, des mécènes et des acteurs associatifs. C’est un exemple par les dérogations obtenues. Que les portes poussées restent ouvertes pour de futurs projets". Et Mme la Secrétaire générale de la préfecture d’insister " le projet ne rentrait pas dans les cases mais la volonté a su passer outre. Projet plein d’espoir qui valorise le vivre ensemble et différemment, projet de tolérance".

La collaboratrice de M. Mazars, félicitait, à son tour, "la détermination des parents pour faire aboutir ce projet". Le Crédit Agricole, quant à lui, disait sa fierté d’avoir accompagné financièrement "un projet novateur et utile et formulait ‘Bon vent à ces Chrysalides qui deviendront de jolis papillons ‘". Suite à ce rassemblement à la Doline, le public était invité à aller visiter le bâtiment, rue des Barthètes, et partager le verre de l’amitié. Les jeunes locataires prenaient possession des lieux le soir même.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?