Social

Après la mobilisation de samedi, les "gilets jaunes" poursuivent le mouvement dimanche

  • Deux mille "gilets jaunes" mobilisés hier à travers l’Aveyron.
    Deux mille "gilets jaunes" mobilisés hier à travers l’Aveyron. JAT - JAT
  • Les ronds-ponts ont été bloqués aux abords de Rodez.
    Les ronds-ponts ont été bloqués aux abords de Rodez. JAT - JAT
  • A Lacalm, après l'effort, le réconfort.
    A Lacalm, après l'effort, le réconfort. CPA - CPA
  • Les ronds-ponts ont été bloqués aux abords de Rodez.
    Les ronds-ponts ont été bloqués aux abords de Rodez. JAT - JAT
  • Forte mobilisation à Villefranche-de-Rouergue.
    Forte mobilisation à Villefranche-de-Rouergue. DDM - DDM
  • Le mouvement a été bien suivi à Decazeville et dans le Bassin.
    Le mouvement a été bien suivi à Decazeville et dans le Bassin. DDM - DDM
  • Dans le Sud-Aveyron, la circulation a été perturbée sur le viaduc de Millau.
    Dans le Sud-Aveyron, la circulation a été perturbée sur le viaduc de Millau. ML - ML
  • Deux mille "gilets jaunes" mobilisés hier à travers l’Aveyron.
    Deux mille "gilets jaunes" mobilisés hier à travers l’Aveyron. JAT - JAT
Publié le / Modifié le S'abonner
Le mouvement populaire d’opposition – entre autres - à la hausse des prix du carburant a été bien suivi en samedi Aveyron, ce qui a permis aux gilets jaunes de se faire entendre en sensibilisant, à travers des barrages, de nombreux automobilistes. Les manifestants sont de retour dimanche matin sur divers axes du département.

Après la journée de mobilisation, samedi, à travers le département, des actions des "gilets jaunes" sont en cours ce dimanche matin sur les lieux suivants :

- Decazeville : barrage filtrant rond-point de la Vitarelle (RD 840)

- Luc-la-Primaube : rond-point de l’étoile (RD 888)

- Pont-de-Salars : rond-point « Intermarché » (RD911/avenue de Rodez)

- Sébazac : barrage filtrant rond-point de l’eldorado (RD 68)

- Calmont : barrage filtrant rond-point des Molinières (RN 88)

- Millau : barrage filtrant rond-point Saint Germain (RD911)

La préfète de l’Aveyron appelle les usagers de la route à adapter leurs déplacements et, à l’approche des ralentissements, à faire preuve de civisme et de calme en adaptant la vitesse, en respectant les distances de sécurité et en signalant la présence par l’utilisation des feux de détresse en fin de ralentissement.

Samedi, la préfecture de l'Aveyron a compté 35 points de blocage pour  2 000 "gilets jaunes" mobilisés au plus fort de l’événement. Un mouvement qui, aux dires des autorités, "ne faiblissait nulle part" hier en début de soirée, avec toujours 22 points de blocage actifs à 19 heures : dans l’Aveyron comme ailleurs, les gilets jaunes ont réussi leur mobilisation, à tel point que beaucoup de barrages, prévus pour être levés vers 20 heures, ont joué les prolongations, poussant la préfecture à lancer un appel à la vigilance pour éviter tout incident à l’heure où la nuit tombait.

Autour de Rodez, de nombreux ronds-points ont été bloqués toute la journée, à Saint-Félix (RN88), la Roquette, au lycée La Roque, à l’Estreniol, au giratoire de Calcomier… mais aussi à Luc-la-Primaube, Sébazac ou Onet-le-Château.

 

Villefranche et Decazeville répondent présent

 

L’Ouest-Aveyron s’est aussi beaucoup mobilisé samedi. Notamment près de 1 000 gilets jaunes à Villefranche-de-Rouergue selon les organisateurs (environ 500 au giratoire du Mas de Souyri route de Villefranche ; 300 à la tournée du Breil route de Rieupeyroux, 150 à 200 au giratoire de Saint-Rémy), une centaine à Capdenac et de même à Montbazens. Environ 700 personnes sur la RD 840 à Decazeville (environ 500 à 600 personnes au giratoire de la Vitarelle pour le groupe DCZ Midi Sonne ; et 100 à 150 personnes au giratoire de Fontvergnes pour le Groupe Citoyen Decazeville et alentours).

Environ 200 gilets jaunes de la Vitarelle ont improvisé une marche dans Decazeville, à samedi midi puis à 16 heures. Decazeville où plusieurs commerces étaient fermés, mais où aucune station-service ni commerce n’ont été bloqués. Aucun incident n’est à déplorer à Fontvergnes où seul un tract était donné aux automobilistes mais sans blocage. Quelques esprits se sont échauffés à la Vitarelle où le filtrage a été ressenti parfois un peu long.

Le mouvement se poursuit aujourd’hui dimanche, notamment à Villefranche et à Decazeville (8 heures à La Vitarelle et 10 heures à Fontvergnes).

 

L’A75 déserte

 

Dans le Sud-Aveyron, plusieurs centaines de "gilets jaunes" se sont mobilisées samedi, dans le cadre de l’appel national à manifester. Dans la cité du gant, sur l’autoroute A75 et plus généralement le Sud-Aveyron, leur colère a entraîné des perturbations. Les premiers pneus et autres palettes ont été déposés sur les différents points de blocage dès 6 heures. Le Mandarous, le Carrefour market, Leclerc, la station Total et le viaduc sont les principales cibles du début de la contestation. Les points de blocages du symbole autoroutiers sud-aveyronnais se sont concentrés sur la Cavalerie, l’accès au péage et à l’A75 au niveau de Saint-Germain. Les administrateurs de la page Facebook Blocage citoyen à Millau feront état d’environ 500 personnes sur la capitale sud-aveyronnaise. Les forces de l’ordre sur le terrain ont signalé peu de débordements saluant même une manifestation "particulièrement sereine et bon enfant".

Les déviations mises en place pour dérouter le trafic du célèbre pont suspendu sont à noter comme une des belles réussites de l’opération.

La pénombre retombée a eu un peu raison de la belle énergie aux couleurs du soleil illuminant, ce samedi, de sa solidarité. Vers 20 heures, l’ensemble des blocages tendaient à être levés et, dimanche, un rendez-vous est fixé pour les plus motivé souhaitant ne rien lâcher au Géant casino, à 8 heures.

Dans le département, près de 150 gendarmes et policiers étaient sur le pont pour assurer la sécurité de tous au long de cette journée, qui a pris fin sans aucun incident notable de leur point de vue.

Sur le même sujet
Réagir