Rugby XV

Millau s’offre le derby et respire enfin

  • Le Millavois Mathieu Castellarin a provoqué sur son aile.
    Le Millavois Mathieu Castellarin a provoqué sur son aile. Eva Tissot / ML / Eva Tissot / ML
Publié le / Modifié le S'abonner
Le Som rugby est venu à bout de Lévézou-Ségala dimanche, au parc des sports, au terme d’un derby riche en événements. Ce succès permet à Millau de repartir de l’avant. LSA récolte un point de bonus défensif mérité.

Millau peut souffler. En s’adjugeant le derby face à LSA, les Millavois se sont offert un grand bol d’air en bas de tableau. Il le fallait pour ne pas tomber dans la crise. D’autant plus face au voisin LSA, à l’occasion du premier derby de la saison disputé par le Som.

Conquérants mais jusqu’ici sans référence en déplacement cette saison, les visiteurs n’ont pas rendu la tâche facile à Millau. Yohan Iragne et ses partenaires ont même franchement dominé le second acte, en plantant la bagatelle de trois essais. "Notre deuxième mi-temps de référence", soufflera d’ailleurs un Alexandre de Barros avec la banane à la fin de la partie. Ses hommes ont effectivement fait souffrir Millau dans la dernière demi-heure de la rencontre. Capoulade (49e), Regourd (71e) et Jourdas sur le gong (80e) ont concrétisé la nette domination de LSA en deuxième période. Permettant ainsi d’aller chercher un point de bonus défensif plus que mérité.

Deux essais millavois après la générale

Si Millau a subi, le principal était ailleurs ce dimanche. Les locaux n’avaient d’autre choix que de l’emporter devant leur public. Des spectateurs qui avaient d’ailleurs bien garni la tribune principale, pour atteindre la meilleure affluence à domicile depuis les phases finales de la saison dernière. Un lointain souvenir. Cela dit, les supporters millavois ont retrouvé leur équipe face à LSA. Sans être totalement souverain en première période, surtout en début de partie, le Som a eu le mérite d’insister et de mettre les ingrédients nécessaires pour faire basculer son destin du bon côté. Mais c’est surtout un fait de match qui semble avoir réveillé les locaux. Quand, à la demi-heure de jeu, une bonne générale a éclaté – impliquant d’ailleurs les capitaines Raffanel et Iragne -, c’est tout un stade qui a pris fait et cause pour son équipe. Et c’est comme si le XV millavois s’était ensuite senti pousser des ailes. À peine cinq minutes plus tard, le bélier Mezaïr s’est allongé dans l’en-but adverse après une succession de rucks. Rebelote à la 38e, grâce aux jambes de feu de Kadous sur son aile (21-9). De quoi permettre à Millau de rejoindre les vestiaires dans la sérénité.

Avec du cœur, LSA a compensé son indiscipline

Au retour, le Som a juste eu à profiter de l’indiscipline des Ségalis pour se maintenir à flot. Escalaïs a empilé deux pénalités (45e, 52e), ce qui a permis à Millau de se mettre quelque peu à l’abri (27-14, 52e). Et heureusement. Car derrière, les cartons blancs ont plu au-dessus des têtes millavoises (55e, 58e, 70e). À 13 sur le pré, les Somistes ont plié sans rompre face aux assauts visiteurs. Jusqu’à la délivrance.

Ce résultat est un coup d’arrêt pour LSA, qui rentre tout de même avec un point de bonus très encourageant. C’est en revanche une bouffée d’oxygène pour Millau, avant d’aller défier Decazeville dans un nouveau derby, dimanche prochain.

Victor Guilloteau / Midi Libre Millau
Voir les commentaires
Réagir