Gilets jaunes : l’Aveyron, si loin de Paris et de ses débordements

  • À Rodez, les « gilets jaunes » ont réalisé des barrages au rythme de notes musicales…
    À Rodez, les « gilets jaunes » ont réalisé des barrages au rythme de notes musicales… Rui Dos Santos
Publié le
Mathieu Roualdés

Plus de 1 300 gilets jaunes, selon nos informations, étaient présents sur les routes aveyronnaises, ce samedi, dans une ambiance très bon enfant… bien loin des débordements de Paris.

Alors que les images de la « guérilla civile » qui s’est jouée tout ce samedi sur les Champs-Élysées, en marge de la grande manifestation des « gilets jaunes », n’ont pas fini de tourner, la mobilisation aveyronnaise, elle, est restée très bon enfant. À l’instar de samedi dernier, tous les barrages ont tous été filtrants et aucun débordement n’a été recensé… Les « gilets jaunes » aveyronnais pourront même se targuer d’avoir une nouvelle fois réuni beaucoup de monde aux bords des routes. Car, selon nos informations, ils étaient entre 1 300 et 1 400, même si la préfecture de l’Aveyron, elle, n’a pas souhaité communiquer de chiffre…

Quelle suite pour le mouvement ?

En revanche, la colère était encore grande chez certains automobilistes, lassés de patienter, et certains commerçants, lassés de voir leurs rayons vides… « À un moment donné, il va falloir que les gilets jaunes s’en prennent aux vraies institutions et arrêtent de bloquer tout le monde car on se dirige tout droit vers une grave crise économique », nous a d’ailleurs confié en ce sens un commerçant ruthénois passablement irrité. À Rodez justement, les gilets jaunes se sont une nouvelle fois fait entendre dans toutes les rues grâce à l’appui de très nombreux motards.

Reste tout de même de nombreuses questions : la mobilisation s’essoufflera-t-elle dans les prochains jours après plus d’une semaine non-stop de blocages aux quatre coins du département ? Les images des débordements à Paris seront-elles négatives auprès d’une population qui, selon un dernier sondage, soutenait à plus de 70 % le mouvement ? Les annonces du gouvernement, attendues mardi, calmeront-elles le jeu ? Et, surtout, les citoyens, non engagés dans le mouvement, vont-ils finir par perdre patience ?

En attendant, sur le bord des routes aveyronnaises, les « gilets jaunes » ont une nouvelle fois rappelé qu’ils ne « lâcheraient rien », certains évoquant même des blocages jusqu’à Noël…

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?