Decazeville : le budget de la cuisine toujours dans le rouge

Abonnés
  • Le maire François Marty et son équipe ont expédié les affaires courantes.
    Le maire François Marty et son équipe ont expédié les affaires courantes. DR
Publié le

Bien que comportant plus de 20 points à l’ordre du jour, le conseil municipal a été plié en cinq secs.

Les finances, le personnel et l’urbanisme ont accaparé l’essentiel des 21 points inscrits au programme du conseil municipal, jeudi soir.

Nouvelle année et nouveaux tarifs pour 2019 pour les repas vendus par la cuisine centrale dont la révision - modérée - à la hausse permet de conserver des prix attractifs, de 3,90 € le repas servi aux écoliers le midi à 6,40 € le repas complet pour les adultes.

Les tarifs appliqués aux cimetières ont été revus à la hausse, de 5 € le m² pour une concession de 30 ans qui passe de 65 à 70 €, à 20 € de plus, soit 650 €, pour une case au columbarium pour une durée de 15 ans.

Finances encore avec des décisions modificatives sur les budgets de la ville et de la cuisine centrale détaillés par Véronique Dessalles. Force est de constater que malgré les efforts consentis pour doper l’activité de la cuisine centrale, avec notammentdes appels du pied (restés vains) aux communes voisines d’Aubin et de Firmi concernant les marchés des repas scolaires, le budget de la restauration municipale reste largement déficitaire.

Des biens mis en vente

Autrefois occupée par l’association des jeunes 2KZ, la maison située au 105, avenue Léo-Lagrange et actuellement propriété de la commune, sera mise en vente au prix de 60 500 €. "La cession de ce bien déjà bien engagée avec un investisseur n’a pu se concrétiser en raison de travaux plus importants que prévu", explique Christian Lacombe.Une parcelle de terrain d’une superficie de 772 m² sise route de l’Albrespic est également mise en vente moyennant la somme de 17 000 €. Enfin, deux litiges ont trouvé une issue favorable. Le premier concerne un différent avec l’entreprise Rouquette qui est exonérée de pénalités de retard facturées à tort par la municipalité ; le second vient à la suite d’une erreur envers des habitants frappés par le sinistre de la route d’Agnac qui se verront remettre un chèque de 3 841 €.

" La patinoire joue l'arlésienne "

À l’approche de la trêve des confiseurs, les élus de la majorité ont été passablement enguirlandés par ceux de l’opposition qui ont fait entendre leurs voix.

D’abord sur l’absence de la patinoire pour les fêtes de fin d’année : "Voici un an, nous avons voté contre le contrat passé avec la société Ice Track Show qui stipulait que la commune lui cède la patinoire pour l’euro symbolique sous condition que ce prestataire assure 5 semaines de présence tous les ans pendant une durée de 4 ans", explique Jean-Pierre Vaur. Une absence motivée, selon François Marty, "par des problèmes personnels évoqués par le gérant de cette société, le contrat n’est pas respecté, aussi nous allons l’inviter à régler des pénalités d’un montant de 3 000 € en faveur de notre collectivité".

Reste à savoir si la patinoire sera de retour pour les vacances de février, "rien n’est moins sûr, renchérit Jean-Louis Calmettes, ce n’est même pas sûr qu’on la revoit un jour cette patinoire, vous avez réalisé une mauvaise opération en vous débarrassant de cet équipement, car si le fonctionnement en régie n’était pas simple, il avait le mérite de répondre présent". Sur le travail dominical des salariés des commerces, ensuite : "Cette mesure qui favorise la grande distribution n’apporte aucun avantage aux salariés du petit commerce qui n’ont d’autres choix que celui de se plier à ces mesures soi-disant basées sur le volontariat", lâchent les représentants de l’opposition. Autre point d’achoppement, enfin, sur la participation financière de la commune (6 600 € cette année) au fonctionnement de l’école maternelle Sainte-Foy. Une dotation "facultative" critiquée par Jean-Louis Calmettes : "Rien ne nous oblige à donner cette somme qui atteindra près de 50 000 € au terme des 6 ans du mandat. Cet argent serait mieux ailleurs, notamment pour les travaux de la piscine municipale".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

511 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

56500 €

Appartement de type T3 en très bon état, situé au rez de jardin d'une petit[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?