Sociéte

"Au fil du Viaur", le multiservices rouvre ses portes début février

  • Rendez-vous le 4 février prochainpour rencontrer Sébastien.
    Rendez-vous le 4 février prochainpour rencontrer Sébastien.
Publié le / Modifié le S'abonner

La vie à Sainte-Juliette-sur-Viaur était devenue bien morose depuis de départ de Max, gérant du multiservices de la commune pendant neuf ans.

Seul et unique commerce du village, le Saint Roméo était un lieu de rencontre, d’échanges et de partage qui a manqué cruellement ces derniers mois à l’ensemble de la population locale.

Après une très brève tentative de reprise du commerce par une personne venant du Tarn, l’établissement était fermé depuis le printemps dernier, faute de trouver un repreneur.

Sa réouverture est prévue à compter du 4 février prochain. Au fil du Viaur, nouvelle enseigne du commerce, sera tenu par un cuisinier de métier issu de la région parisienne qui habite l’Aveyron depuis deux ans.

Sébastien Leduc ouvrira ses portes 7jours/7 pour commencer afin de proposer un multiservices complet où les clients trouveront : un bar, un restaurant/pizzeria, un point poste, un dépôt de pain, une épicerie et "notre" journal.

Ce jeune homme dynamique à déjà connu l’aventure de la restauration puisqu’il a tenu un restaurant familial à Valras. Attiré par la campagne, il a été séduit par la mixité sociale que représente la commune. Et c’est le reflet de cette mixité qu’il souhaite mettre en avant dans son commerce avec des soirées à thèmes tous les vendredis et une cuisine qui parcourt le monde.

Les habitants et personnes de passage pourront ainsi profiter d’un menu ouvrier et d’un restaurant ouvert le soir qui permettra de partir en voyage sans valise, les inconditionnelles grillades et frites seront également proposées aux clients sceptiques de ces découvertes gustatives.

Ce père de quatre enfants mettra en place tout ce qu’il faut pour répondre aux besoins et envies de sa clientèle, c’est pourquoi une boîte à idées sera disponible pour tous.

Rendez-vous donc le premier lundi de février pour le rencontrer.

Nous lui souhaitons bonne chance pour la fin de ses travaux et le démarrage de son activité !

CORRESPONDANT
Réagir