Sociéte

Des vœux tournés vers l’avenir et le cadre de vie de chacun

Abonnés
  • Les habitants se sont déplacés en nombre pour la cérémonie des vœux.
    Les habitants se sont déplacés en nombre pour la cérémonie des vœux.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Samedi dernier plus d’un tiers de la population a fait le déplacement pour assister à ce moment traditionnel, d’échange, de rencontre et de convivialité qu’est la cérémonie des vœux de la municipalité.

Après les remerciements aux élus des communes environnantes dont le président de la communauté de communes, Jean-Michel Lalle, les conseillers départementaux Magali Bessaou et Jean-Luc Calmelly, la gendarmerie, aux pompiers et au public venu en nombre, Nicolas Bessière (maire de Gabriac) a tenu à saluer les Gabriacois (es). "En faisant le choix de rester vivre ou en décidant de venir s’installer ici vous illustrez combien notre cadre de vie est exceptionnel", soulignait-il, et d’ajouter "2018 restera en terme d’attractivité un très bon cru entre les permis de construire et les rénovations d’habitations, je veux voir dans ces nouvelles installations le reflet d’un territoire où la qualité de vie reste le moteur de notre attractivité et de notre dynamisme ; il appartient à chacun d’entre nous que l’on soit élus, acteurs du monde économique, associatif, habitants d’essayer de la préserver". Tous les projets réalisés en 2018 ont été autofinancés sans emprunt et sans augmenter les taux d’impositions communaux. Les efforts ont été portés sur la voirie et à quelques exceptions près la grande majorité des voies a retrouvé un état correct voire très correct. À Gabriac les aires de stationnement et de nuisance aux abords de la salle multi-activités ont été réalisées, et le foirail repositionné. L’ancien presbytère vétuste et trop lourd d’entretien a été vendu à un prix conforme aux estimations. L’entretien du patrimoine, les clochers de Ceyrac de Gabriac ont été remis en valeur, ainsi que les anciennes croix en pierre de Saint-Affrique et de Concoin.

Concernant la scolarité plus de 50 élèves sont inscrits à l’école Leo-d’Orfer contre 26 en 2008. Un renforcement du personnel a été effectué pour la garderie avec le centre social de Bozouls et l’utilisation de produits locaux synonyme de qualité pour la cantine. Enfin la réhabilitation de la mairie et de son environnement est maintenant terminée. Le maire tient à souligner les aides exceptionnelles de la part de l’État, de la région, du département et que bien d’autres aménagements ont pu être réalisés grâce à la part active de la Communauté de communes.

Les axes de 2019 devraient se concrétiser par la construction d’une extension de la salle des fêtes afin de répondre aux demandes des associations et de l’école. La sécurisation de la rue qui traverse le bas du village devrait voir le jour cette année. Enfin, suite à la destruction par la tempête il y a 2 ans du bâtiment de quilles et de la chasse, une étude est en cours pour reconstruire les locaux.

"Les projets à la réflexion ou en cours de réalisation sont nombreux ils sont ni plus ni moins que le reflet d’une commune rurale qui grâce à la contribution de tous et à l’état d’esprit de chacun de ses acteurs ; bouge, innove, se transforme… Bref une commune qui croit tout simplement en son avenir", concluait le maire en présentant ses meilleurs vœux, avant de proposer de partager le verre de l’amitié pour terminer la soirée.

CORRESPONDANT
Réagir