Culture et Loisirs

Millau : des bouchons pour le plaisir les 18 et 19 mai

Abonnés
  • Les vacanciers rencontraient les premières difficultés à 30 kilomètres avant d’arriver dans la cité du gant.
    Les vacanciers rencontraient les premières difficultés à 30 kilomètres avant d’arriver dans la cité du gant. Archives -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le bouchon de Millau sera reconstitué les 18 et 19 mai prochain et réunira près de 500 anciennes voitures.

Les passionnés de l’association Sud Aveyron véhicules anciens (Sava) en rêvaient depuis plus d’un an : reconstituer le célèbre bouchon de Millau, synonyme des départs en vacances jusqu’au début des années 2000, et la construction du viaduc. Il sera finalement reconstitué les 18 et 19 mai prochains avec un parcours sur route ouvert le samedi depuis Aguessac. Le dimanche, l’organisation table sur 500 véhicules anciens entre le rond-point des stades et celui de Bompaire en passant par l’avenue de Jean-Jaurès et le Mandarous pour bloquer cet accès, comme à l’époque. "On ne veut pas non plus bloquer les gens le samedi et des déviations seront mises en place le dimanche", rassure Patrick Gineste, le président de l’association.

S’inscrire dans la durée

Si l’envie de l’association était présente depuis près de deux ans, elle a dû attendre l’autorisation de la préfecture "pour des questions d’organisation et de sécurité", précise le passionné de vieilles mécaniques. La mairie de Millau a apporté son soutien dès le début du projet, tout comme Eiffage. "Ce bouchon fait partie de l’histoire", plaisante Patrick Gineste. Cette reconstitution devrait perdurer dans le temps. Sava voudrait l’organiser tous les deux ans, en alternance avec la course pédestre du viaduc de Millau. "Cela fait un moment que les membres de l’association veulent recréer ce bout d’histoire pour le fun. Cet évènement nous permettra d’échanger avec les visiteurs sur notre passion", ajoute-t-il. Les accès au PC, au parc de la Victoire, où seront proposées des animations, ainsi que le parc de voitures en centre-ville de 10 heures à 14 heures seront entièrement gratuits pour les visiteurs.

Une traversée du viaduc de Millau dans le sens sud-nord sera également un moment fort de la manifestation.

La passion de l’ancien

Les automobiles d’avant 1985 ne sont pas les seules concernées puisque des poids lourds, des vélos et des motos sont aussi invités à participer. Concernant la question sur l’empreinte écologique d’un tel rassemblement, Patrick Gineste le balaye d’un revers de main : "75 % des collectionneurs font moins de 2 500 km par an avec leurs véhicules. Les vieux véhicules ne sont pas des diesels. Apparemment ce sont eux qui polluent le plus", glisse l’heureux propriétaire d’une Alpine. Ne reste plus qu’à espérer que la météo soit de la partie pour une reconstitution au plus près de la réalité.

Une jeune association de vieilles dames

Sava tenait son assemblée générale dimanche dernier à la salle de La Maladrerie, devant le maire et la conseillère départementale ainsi que Bernard Fauchet, membre de la FFVE. L’occasion pour Sava, créée en 2016, de regarder dans le rétroviseur de l’année écoulée. En plus du rassemblement mensuel sur la place Emma-Calvé et de la parade de Noël, l’association a ouvert la course des 5 km de Millau et a participé à l’anniversaire des 20 ans de l’aire de l’Aveyron. Sava compte 120 adhérents du Sud-Aveyron pour 200 véhicules de 1929 à 1988. Ces passionnés donnent rendez-vous aux amoureux de vielles mécaniques sur la place Emma-Calvé dimanche 7 avril, pour le premier rassemblement de la saison.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Millau

450 €

T2 MEUBLE - Place du mandarous, grand T2 meublé de 51 m²: pièce principale [...]

530 €

A louer grand T3 dans une résidence sécurisée située dans un quartier calm[...]

375 €

Joli duplex mansardé proche du centre-ville avec parking privé. - Joli dupl[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir