Bosch Rodez : Arnaud Viala propose au gouvernement une résolution en faveur des véhicules diesel modernes

  • L'usine de Rodez est fortement dépendante du diesel.
    L'usine de Rodez est fortement dépendante du diesel. José Torres
Publié le , mis à jour

Signataire comme son homologue, Stéphane Mazars, de cette proposition de résolution, la députée Anne Blanc a également interpellé la secrétaire d'Etat, Agnès Pannier-Runacher, en commission des Affaires économiques.

A la veille de la venue, mardi 26 février, sur le site Bosch de Rodez, de la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, le député de la troisième circonscription, Arnaud Viala, vient de déposer une proposition de résolution visant à inciter le gouvernement à rendre éligibles à la vignette Crit'Air 1, les véhicules diesel modernes. Cette résolution est actuellement proposée à la cosignature de ses collègues députés de tous bords et elle a été adressée au ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, afin qu'il "sache pouvoir compter sur un soutien de plusieurs parlementaires."

"À l’heure où le gouvernement s’interroge sur l’opportunité de rendre éligibles à la vignette Crit’Air 1 les véhicules diesel modernes qui en remplissent parfaitement les conditions, et au moment où - plus que jamais - nos concitoyens, nos territoires, et notre usine Bosch aveyronnaise ont besoin que l’on rétablisse des vérités quant à l’impact environnemental réel des moteurs diesel et qu’on leur donne une lisibilité sur le devenir de nos mobilités là où aucune autre solution valable n’est disponible, j'ai déposé une proposition de résolution visant à inciter le gouvernement à prendre cette décision", écrit le député.

"L'Etat français se fragilise lui-même en condamnant la filière industrielle des véhicules thermiques qui pourtant lui donne un avantage compétitif considérable sur ses concurrents - notamment la Chine - dans la compétition internationale du secteur automobile. Pour les industriels, cette imprévisibilité rend incertain le retour sur investissement et décourage in fine l'innovation. Quel intérêt les industriels auront-ils de concevoir des véhicules plus performants si la réglementation n'évolue pas pour reconnaître les progrès obtenus", peut-on lire notamment dans cette proposition de résolution également signée par Stéphane Mazars et Anne Blanc.

Un bond technologique

Parallèlement, en commission des Affaires économiques, la députée de la deuxième circonscription Anne Blanc a également interpellé la ministre  Agnès Pannier-Runacher sur la situation économique de l'entreprise Bosch d'Onet-le-Château et l'urgence de stopper la diabolisation du diesel. 

Dans sa réponse, la secrétaire d'Etat précise que "depuis le dieselgate, l'ensemble de la filière a dû se réorganiser". Et de reconnaître : "Sous la pression, il y e eu un bond réel technologique. Les résultats tests démontrent que certains moteurs dépassent les performances des moteurs essence." Avant d'indiquer : "Les entreprises qui développent des process innovants seront soutenues."  Les salariés de Bosch seront heureux de l'entendre.

Par ailleurs, le secrétaire général de la fédération métallurgie de la CGT a adressé un courrier au président de Bosch France, Heiko Carrie, pour demander qu'une délégation des organisations syndicales représentatives de l'entreprise puisse assister à l'entrevue du 15 mars, à Stuttgart, avec la direction générale du groupe.   

 

JOËL BORN
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

299 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové à 5minut[...]

926 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 4 Pièces en centre ville en[...]

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T1 Bis entièrement rénové e[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?