Espalion : "La Liane" vient créer du lien pour le Sénégal

  • Une manifestation au profit d’enfants du Sénégal. Ci-contre, l’artiste Jokolor proposera une fresque participative.
    Une manifestation au profit d’enfants du Sénégal. Ci-contre, l’artiste Jokolor proposera une fresque participative. Repro CPA
  • Une manifestation au profit d’enfants du Sénégal. Ci-contre, l’artiste Jokolor proposera une fresque participative.
    Une manifestation au profit d’enfants du Sénégal. Ci-contre, l’artiste Jokolor proposera une fresque participative. Repro CPA
Publié le , mis à jour

L’antenne départementale de l’association caritative pour les enfants du Sénégal donne rendez-vous du 29 avril au 5 mai.

Vivre une belle aventure humaine. Voilà la proposition de l’association "La Liane Aveyron" qui vient en aide aux enfants sénégalais. Chapotée par Isabelle Descaves, à la tête de l’agence Com’en Aubrac à Laguiole, l’association pose ses animations et sa joie de vivre à Espalion du 29 avril au 5 mai. Histoire de faire connaissance, de créer du lien, de faire quelques emplettes pour la bonne cause tout en profitant des nombreuses activités pour sensibiliser sur la situation des enfants au Sénégal. "La Maison des droits de l’Enfant accueille en moyenne une quarantaine d’enfants pour les amener à l’autonomie", raconte Isabelle Descaves, sensibilisée à la cause par son époux lui-même engagé. Ce dernier revient même les valises (vite) chargées du Sénégal pour vendre des objets et vêtements à Espalion.

Expos, ateliers, fresque

Des panneaux photographiques mettront en exergue le regard d’Yves Barou d’après son ouvrage "Enfants du Sénégal de la rue à l’espoir". De son côté, l’artiste Jokolor proposera une fresque participative sur le foirail du 2 au 4 mai. La mosaïste Florence Olmi et le calligraphe Xavier Piton animeront des ateliers le 5 mai après-midi sur le foirail. Outre la culture, du sport sera proposé avec des ateliers basket proposés par Vincent Da Sylva, ancien international de l’équipe du Sénégal le 3 mai au matin centre Francis-Poulenc. Cette manifestation sera aussi musicale avec le groupe N’Zassa Fare en collaboration avec Afrik’a Bozouls et la MJC Rodez pour de la danse africaine et percussions ,dimanche 5 mai après-midi sur le foirail.

Susciter des vocations

Dans l’assiette ce sera tout aussi bien et bon avec notamment bio d’Olt. Un beau programme qui fait dire à Isabelle Descaves : "Si cela pouvait déclencher des vocations", faisant notamment référence à Romane, aujourd’hui infirmière en neurologie à Toulouse qui, suite à la rencontre avec l’association en 2014 alors qu’elle était étudiante à Rodez, accompagne "La liane".

Appel aux bénévoles

Susciter des vocations, sensibiliser par le partage et la convivialité au gré d’animations, tel est le dessein de l’association "La Liane" Aveyron qui attend le public de pied ferme pour se donner rendez-vous en terre de générosité et solidarité à Espalion.

Bénévoles et partenaires tout comme les initiatives, sont les bienvenus, y compris de concevoir un gâteau. Car la gourmandise n’est pas un péché, mais un moment de partage aussi !

Vernissage ce lundi 29 avril à 18 h 30 au Vieux Palais en présence de Claude Hallegot et Yves Barou. Les animations du 5 mai auront lieu au centre Francis-Poulenc en cas de pluie. Renseignements au 06 16 51 76 10.

Claude Hallegot, dame de coeur et d'actions

Ancienne directrice d’école à Brest, Claude Hallégot, est la raison d’être de l’association "La Liane" qui s’est engagée suite à la misère et la violence vécues par de jeunes mendiants dans les rues du Sénégal. En 1996, elle fonde alors l’association "La liane" Bretagne-Afrique, symbole de la main tendue. Une école voit le jour dans le village de Khandane ainsi qu’un poste de santé, logements, bibliothèque, atelier de couture et teinture, etc. En 2006, un centre d’accueil d’urgence est créé à Saint-Louis pour les 0 à 18 ans. Claude, son assistant Ndiawar, Issa l’infirmier, deux éducateurs, une sociologue, une cuisinière, des bénévoles volontaires et stagiaires, assurent une permanence auprès de ces jeunes vulnérables, en rupture familiale et sociale.Médiation, recours juridique, formation professionnelle pour l’insertion, activités sportives et culturelles sont autant d’actions menées par l’association qui dispose désormais d’une antenne en Aveyron par la voix d’Isabelle Descaves.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?