La générosité, petite marque de fabrique aveyronnaise

  • Au premier plan la présidente de l’AFM, samedi soir à Luc.
    Au premier plan la présidente de l’AFM, samedi soir à Luc. OC
  • La générosité, petite marque de fabrique aveyronnaise
    La générosité, petite marque de fabrique aveyronnaise OC
Publié le , mis à jour

De la Ligue contre le cancer au Téléthon en passant par les Restos du cœur, tous remarquent la générosité des Aveyronnais.

Samedi, la présidente nationale de l’association française contre la mucoviscidose (AFM), Laurence Tiennot-Herment, est venue, à Luc, remercier les bénévoles qui ont animé les actions du dernier Téléthon cet hiver. Et à travers eux, les donateurs. Nombreux donateurs. Car encore une fois, les Aveyronnais se sont montrés généreux.

Plus de deux euros par habitant pour le Téléthon

Alors que la tendance générale des dons était à la baisse, compte tenu du contexte social tendu cet hiver, le département de l’Aveyron fait partie de ceux où les dons, au contraire, ont augmenté. Alors même que le niveau de dons par habitant est déjà le plus haut de France. Plus de 610 000 euros ont en effet été collectés lors du dernier Téléthon. Ce qui fait de l’Aveyron le quatrième département d’Occitanie le plus généreux derrière les départements de la Haute-Garonne, l’Hérault et le Gard, portés par des villes comme Toulouse, Montpellier ou Nîmes. Du côté de la Ligue contre le cancer, le président de l’antenne départementale, François Arnal, fait remarquer que la plupart des 103 comités départementaux, en France, ont ressenti "une légère baisse des ressources, mais pas en Aveyron ".

Cette générosité semble constituer une petite marque de fabrique aveyronnaise. Elle se retrouve en effet à diverses occasions. Récemment, les Restos du cœur ont pu l’apprécier. Au début du mois de mars, ils ont collecté six tonnes de denrées alimentaires de plus que l’an passé. "Cela s’inscrit dans une tendance à la hausse remarquée au niveau national, mais cette générosité des Aveyronnais est récurrente", constate le nouveau président de l’association, Sébastien Viguier.

200 000 euros par an pour la recherche contre le cancer

De même, il y a peu, le comité départemental de la Ligue contre le cancer, qui compte "trois mille fidèles avec un don moyen de 65 euros", a pu octroyer plus de deux cent mille euros de dons à la recherche. Régulièrement, l’antenne aveyronnaise peut en effet apporter des soutiens déterminants. "200 000 euros, c’est en moyenne ce que nous octroyons aux groupes de recherche d’Occitanie chaque année", précise François Arnal. En 2018, la Ligue a bénéficié de plus de 170 000 euros de dons et plus de 91 000 euros de legs, ainsi que près de 80 000 euros de dons d’associations amies. Là, aussi, est constatée une récurrence.

À quoi est-ce dû ? La question demeure difficile, mais un fait revient régulièrement : l’importante mobilisation "physique" des Aveyronnais. Une sorte de générosité dans l’effort aussi.

"Ils aiment se retrouver pour défendre une cause qui leur semble juste", décrit ainsi Michel Allot, président de la coordination aveyronnaise du Téléthon. En témoigne le nombre incalculable de manifestations organisées en faveur du Téléthon à travers tout le département. "En Aveyron, deux tiers des dons sont issus de manifestations, le tiers restant provient de dons par Internet. La tendance est inverse dans les grandes villes", fait remarquer Michel Allot.

Les Restos "association préférée des Français"

"Nous constatons chaque année que, lorsque nous allons à la rencontre du public, que nous leur expliquons notre démarche, il nous accueille favorablement", explique Sébastien Viguier, faisant remarquer que les Restos restent "l’association préférée des Français, pour tout ce qu’elle représente. Puis ils constatent sans doute que c’est de plus en plus compliqué pour des gens en difficulté".

De même, dernièrement, la Ligue contre le cancer a organisé un bingo à la salle des fêtes de Rodez : la salle était comble. "Nous avons accueilli 500 personnes", se félicite François Arnal, remarquant combien les clubs sportif ou autre associations n’hésitent pas à soutenir également la Ligue. "Puis nous sommes toujours accueillis gentiment", fait-il encore remarquer. "Quand les Aveyronnais sont appelés à défendre une cause juste, ils n’hésitent pas", résume-t-il. Michel Allot ou Sébastien Viguier disent la même chose. Cette générosité-là est sans nul doute leur plus belle récompense.

5 questions à Laurence Tiennot-Herment, présidente nationale de l’AFM

Étiez-vous déjà venue en Aveyron ?

Je suis venue voici deux ans pour le 30e Téléthon. C’est le département que j’ai le plus visité, d’une générosité exceptionnelle.

Où en est la recherche ?

Nous obtenons de belles victoires thérapeutiques grâce aux fruits de la générosité. Des médicaments permettent aujourd’hui de prolonger l’espérance de vie, d’avoir une vie citoyenne, apportant des bienfaits pour la dégénérescence liée à l’âge, contre certains cancers, apportant aussi des passerelles pour des maladies fréquentes. Le Téléthon est un accélérateur, la thérapie génique n’est plus une science-fiction.

Combien de personnes sont concernées par les maladies rares ?

Trois millions de personnes sont concernées pour 7 000 maladies rares recensées.

Quels sont les besoins ?

Pour être plus serein, il faudrait un Téléthon à un milliard d’euros. Les progrès de la recherche demandent davantage de moyens pour aller au bout des programmes car plus on avance plus cela coût cher. Grâce aux dons, mille chercheurs travaillent pour l’AFM chaque année. L’AFM finance trois laboratoires au sein de l’Institut des biothérapies maladies rares : Généthon pour la thérapie génique des maladies rares, I-Stem pour la thérapie cellulaire des maladies monogéniques et l’Institut de Myologie pour les maladies du muscle.

Comment se passe le bénévolat ?

On a réussi le Téléthon des champs et non des villes mais nous avons 2 000 bénévoles qui donnent de leur temps, de leur argent, trouvant des solutions sur le terrain.
Propos recueillis par O.C.

Ph.R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?