DIvision 1 féminine (22e et dernière journée)

Football : fin de partie avec le Raf pour Flavie Lemaitre

Abonnés
  • L’émotion devrait  être au rendez-vous cet après-midi pour les Ruthénoises,  et particulièrement  pour Flavie Lemaitre et Anne-Sophie Ginestet.
    L’émotion devrait être au rendez-vous cet après-midi pour les Ruthénoises, et particulièrement pour Flavie Lemaitre et Anne-Sophie Ginestet. Archives Jean-louis Bories - Archives Jean-louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Alors que le Raf est déjà officiellement relégué en D2 à l’heure d’affronter Dijon ce samedi 4 mai (14 h 30) à Paul-Lignon, les choses sérieuses ont déjà débuté dans un effectif sang et or qui perd une cadre avec l’arrêt de son attaquante historique.

Tee-shirt noir et chignon serré, Flavie Lemaitre débarque en conférence de presse jeudi pour présenter avec son entraîneur Sabrina Viguier le dernier match de la saison contre Dijon aujourd’hui. Dernière rencontre de la saison… et de sa carrière tout court en réalité. Une information distillée au détour d’une phrase par Viguier : "Il y aura des joueuses qui vont arrêter après ce match". Silence. Lemaitre relance : " J’ai pris la décision, comme Anne-Sophie (Ginestet, NDLR) d’ailleurs, d’arrêter ma carrière."

Anne-Sophie Ginestet, une autre historique arrête

De l’émotion dans la voix à l’idée d’évoquer cela, Lemaitre, l’attaquante de 30 ans et qui a vécu la montée de D2 à D1 lors de la saison 2009-2010 ne sera pas de celles qui connaîtront (à nouveau pour elle) l’étage du dessous la saison prochaine. Parce que oui, après la défaite (3-1) contre Metz mercredi 24 avril, les Rafettes sont officiellement reléguées en D2 et ce, malgré un succès de prestige contre Montpellier (2-1) juste avant qui avait redonné de l’espoir à tout un groupe qui galérait depuis un petit moment pour sauver sa peau. Un départ qui sera forcément délicat à gérer pour le groupe. D’autant qu’une autre joueuse emblématique du vestiaire sang et or raccroche les crampons : la défenseur Anne-Sophie Ginestet. À aujourd’hui 25 ans, elle faisait aussi partie de l’équipe qui a accédé à l’élite au début de la décennie 2010. Ce fut même la joueuse d’un seul club, puisqu’elle a tout connu (et très, très tôt) avec les Rafettes, évoluant même en D3 en 2007-2008. Avec Manon Guitard, l’actuelle capitaine, ce sont les trois dernières Ruthénoises qui avaient évolué ailleurs qu’en D1.

Sabrina Viguier encore au Raf la saison prochaine ? "Je ne sais pas encore"

Alors, cette fin de cycle, qui ne concerne pas pour le moment la coach Viguier ("Je n’ai pas encore rencontré les dirigeants pour en savoir plus sur la saison prochaine et si je serais là encore ") va forcément impacter du monde. À commencer donc par l’attaquante emblématique des joueuses ruthénoises : "Ce match (contre Dijon NDLR) sera forcément compliqué, il va falloir que l’on soit toutes mobilisées pour garder un souvenir positif. La descente, on a encore du mal à l’imaginer. Mais maintenant pour nous, pour le public, on se doit de faire bonne figure. Je sais que je garderai de tout ce temps passé au Raf le souvenir d’une aventure humaine exceptionnelle. On a su garder nos valeurs, on a vu l’évolution de certaines filles, c’est un bilan tout à fait positif, on a grandi ensemble, c’est dommage que ça se termine comme ça… ". Et il ne fallait pas, à ce moment-là, remettre une pelle de charbon dans les questions, les yeux de la Mancelle brillant déjà suffisamment.

Viguier reprenait alors la main pour conclure l’échange, histoire de laisser respirer sa joueuse : "La difficulté de toutes ces années à lutter contre la relégation a pu créer une lassitude, c’était devenu pour certaines plus compliqué de gérer les efforts, les entraînements. Je pense que ça peut être une bonne chose cette relégation en un sens. Manière de remettre les choses à zéro, de repartir sur de bonnes bases. Même si je suis fière de ce qu’elles ont fait cette année. ". Et quant à parler du futur, là encore les fondations sont déjà posées : "On va tenter de garder le maximum de joueuses de la région, repartir sur de bonnes bases. On a clairement avec ce groupe le niveau du haut de tableau de D2. "

Flavie Lemaitre : "Mon club de cœur"

Et alors que l’on pensait l’échange terminé, l’auteur d’un peu moins de 80 buts toutes compétitions confondues sous le maillot sang et or a tenu à rajouter : "Le Raf c’est mon club de cœur. Je vais profiter de chaque instant lors de ce dernier match. Pour laisser une belle image aux supporters. Et ensuite place à autre chose… " Plus de football, mais sûrement l’envie de ne pas lâcher des yeux cette équipe qui aura fait vibrer au rythme de la D1 neuf saisons durant une bonne partie du peuple aveyronnais.

Antoine Froissart
L'immobilier à Rodez

14000 €

RODEZ - Quartier IUFM - Garage d'environ 12 m²Situé à quelques minutes à pi[...]

89000 €

A découvrir bel appartement de type F3 de 85m²! Facilement transformable en[...]

320 €

Situé proche du Centre Ville, appartement de type 1 duplex semi meublé comp[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir