Sociéte

Villefranche-de-Rouergue : des jardins familiaux prévus à Treize-Pierres

  • Mercredi après-midi, la présentation de l’initiative s’est faite à la salledes fêtes, à cause de la pluie.
    Mercredi après-midi, la présentation de l’initiative s’est faite à la salledes fêtes, à cause de la pluie. DDM / DDM
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans un premier temps, il doit en naître quatre, qui seront attribués à l’automne par la municipalité. Selon Colette Lefèvre, à l’initiative du projet, ils doivent en appeler d’autres.

L’adage est bien connu. À la Sainte-Catherine, tout arbre prend racine. Symboliquement, à la prochaine Sainte-Catherine, lundi 25 novembre, la mairie donnera les clefs aux attributaires des jardins familiaux qu’elle va créer sur le site de Treize-Pierres.

Mercredi après-midi, Colette Lefèvre, adjointe au maire en charge des affaires sociales, en a présenté le principe. Pour cela, elle a cité Shakespeare : "Mon corps est un jardin et ma volonté est son jardinier". Cela pour louer les bienfaits du travail de la terre. Elle a aussi vanté la formule. "Les jardins familiaux sont un lieu où il y a du partage, du lien social, et où l’on cultive aussi la citoyenneté", a déclaré celle qui est à l’origine de l’initiative.

Ces jardins seront situés dans la plaine de Treize-Pierres, entre les bâtiments de la communauté religieuse des clercs de Saint-Viateur et la fontaine, récemment rénovée par les maçons municipaux, et de son eau ferrugineuse qui aurait pu valoir à Villefranche un classement en station thermale si son exploitation n’avait pas été manquée il y a plus d’un siècle (en 1860). Là, un terrain vient d’être transformé en espace public de détente, grâce au précédent conseil municipal enfants, qui l’a doté de tables de pique-nique, et au Rotary-Club, qui a offert des variétés anciennes de pommiers, plantés en espalier le long du mur des bâtiments des religieux. Dans un premier temps, ce sont quatre jardins familiaux qui doivent naître, d’une surface chacun de 80 à 100 m². "La terre y est bonne", assurent les spécialistes des services des espaces verts municipaux, associés au projet.

L’attribution des parcelles devrait être faite à la rentrée de septembre. Les conditions ne sont pas encore connues. "Nous allons les fixer et les inscrire dans un cahier des charges qui sera élaboré et que les jardiniers devront respecter", précise Colette Lefèvre. Ils signeront une convention avec la mairie.

"Ces jardins en appelleront d’autres", assure l’élue. La commune est propriétaire dans cette plaine d’une grande surface, ce qui autorise tous les projets. Et pourquoi pas, un jour, y voir fleurir des cabanons. Colette Lefèvre prend l’exemple des jardins familiaux de Rignac, avec leurs cabanes que l’on aperçoit depuis la route contournant le village. "Aujourd’hui (mercredi, NDLR), on pose le principe de ces jardins familiaux". La pluie qui a accompagné la présentation est, peut-être, un heureux présage.

DDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

65000 €

Tour de ville - proche commerces et commodités : appartement de type 2 de 3[...]

252000 €

Tous commerces à proximité immédiate à pied pour cette maison de ville de 2[...]

152000 €

A deux pas du centre ville, Place Fontanges, appartement T3 * 3° étage,trav[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir