Autres sports

Le Guidon decazevillois maîtrise le contre-la-montre

Abonnés
  • Paul Servières sur la troisième marche du podium.
    Paul Servières sur la troisième marche du podium.
Publié le / Modifié le S'abonner

Ce week-end des coureurs du Guidon decazevillois ont participé à des épreuves dites d’effort, en solitaire. Une discipline où le mental, la connaissance de soi, de ses limites, de son seuil sont une priorité. Combien de coureurs avons-nous entendus après l’effort, " Je suis parti trop vite, j’ai mal géré, trop de braquets, etc.". Samedi, ils étaient quatre de la Team Aprodia engagés à la montée d’Aubignac, à Saint-Geniez-d’Olt, quatre kilomètres à une moyenne de 9 %, comptant pour le challenge MMA.

Tir groupé des coureurs decazevillois : Adrien Bonnet se classe quatrième, Clément Puech cinquième, Élian Pialhoux sixième, Nathan Cabrol 10e. C’est Nathan qui réalise la meilleure opération du jour en se rapprochant de la 4e place au challenge MMA.

Dimanche, à Trie-sur-Baïse (65), se déroulaient les championnats d’Occitanie contre la montre. Seulement deux coureurs du Guidon ont fait le lointain déplacement. En cadets, Louis Carles réalise un excellent chrono, se classant 13e à 57 secondes du premier, parcourant les 12 kilomètres à une moyenne de 41 km/h. En seniors troisième catégorie, Paul Servières-Bordes monte sur la troisième marche du podium, parcourant les 23 kilomètres à une moyenne de 43 km/h. Bravo à ces deux compétiteurs qui ont porté haut les couleurs du Guidon. Autre lieu, Angeville, où le benjamin Martin Cazelles remporte une nouvelle victoire en solitaire. En minimes, son frère Mathieu accroche lui aussi une belle troisième place. Dans le Cantal, à Aurillac, pour le grand prix souvenir Antonin Magne, ouvert aux seniors deuxième et troisième catégories, et juniors, épreuve en ligne d’une distance de 110 kilomètres avec le franchissement de trois cols pour 1 700 mètres de dénivelé, Guy Cabrol avait convié huit coureurs de la team Aprodia. Les premières chaleurs, l’allure rapide des premiers kilomètres ainsi qu’un manque de récupération du contre-la-montre de la veille sont les causes d’une véritable hécatombe. Ludovic Burdack, Jérémy Louro, Lucas Mayran, Clément Puech et le junior Lucas Colonges n’ont pu finir l’épreuve. Adrien Bonnet réalise tout de même une sacrée performance en se classant 11e dans un second groupe. Le junior Élian Pialhoux termine 37e et Nathan Cabrol 50e.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

299500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Nichée dans la nature,Maison de caractère rénovée avec[...]

49000 €

APPARTEMENT TYPE 3 au REZ DE CHAUSSÉE D'UNE RÉSIDENCE AU CALME BIEN ENTRETE[...]

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir