Villefranche-de-Rouergue : Saïd Lawal a incarné l’âme du lycée Beauregard

  • Saïd Lawal quitte beauregard pour la Normandie. Christine Fabre, elle, va profiter des joies de la retraite.
    Saïd Lawal quitte beauregard pour la Normandie. Christine Fabre, elle, va profiter des joies de la retraite. GUY LABRO
Publié le , mis à jour

Le directeur quitte le lycée où il était arrivé il y a trois ans. Il a fait l’unanimité et placé l’établissement sur la voie de la réussite.

Ce lycée a une âme", a lancé un membre du personnel sur le point de quitter l’établissement, lors de la fête des départs de fin d’année. Cette âme elle était incarnée par Saïd Lawal, le directeur qui quitte aussi l’établissement d’enseignement de la côte du Mas de Bonnet.

Arrivé il y a trois ans d’Alsace, Saïd Lawal aura marqué son passage. Ses qualités professionnelles et humaines ont été unanimement relevées. "Très rapidement, il s’est imprégné des problématiques de l’établissement. Il a remis l’élève au cœur du système" : Barbara Salingardes proviseur adjoint ; "Il a fait confiance à son équipe de direction et l’a impliqué dans ses projets. Un homme plein d’énergie et respectueux" : Josiane Pradel secrétaire générale ; "En trois ans le projet d’atelier a avancé plus qu’en quinze ans" : Patrick Pezet responsable de l’atelier.

Ce nouvel atelier agro alimentaire doit sortir de terre dès le début 2 021. Il fait partie d’un plan global d’investissement d’un montant de près de 8 M€, décidé par le Conseil régional, et dont les premiers travaux ont commencé (mise en accessibilité). Cette réalisation restera dans l’histoire de l’établissement et jalonnera le futur. "Vous avez effectué un travail pour l’avenir", l’a d’ailleurs remercié le conseiller régional, Jean-Sébastien Orcibal, "au nom du territoire". Saïd Lawal laisse un lycée en bon état de marche avec une excellente situation financière. Au moment des remerciements, il n’a pu empêcher l’émotion le saisir. "L’idée de partir n’a jamais été un souci chez moi". Jusqu’à ce départ de Beauregard. "Merci l’Aveyron de m’avoir si bien accueilli. Je ne vous oublierai jamais."

Des regrets, d’autant plus que les résultats aux examens des élèves de l’établissement (100 % aux CAP , Bepa et bac technologique, 92 % au bac professionnel laboratoire, 82 % au bac professionnel SAPAT) sont excellents.

Saïd Lawal va désormais faire profiter de ses compétences, de son humanisme et aussi de son sens de l’humour, "Le Robillard", dans le Calvados.

Le plus gros établissement d’enseignement agricole de Normandie. Il se compose d’un lycée, un CFA, un CFPA, une exploitation agricole, un centre équestre et un atelier cidricole, et compte cinq cents apprenants (deux cent cinquante à Beauregard).

Pour succéder à Saïd Lawal, c’est Laurent Borreil, adjoint au directeur du lycée agricole de Nantes, qui a été nommé. Une rentrée qui s’effectuera aussi avec un nouveau président du conseil d’administration de l’établissement. Le 14 juin dernier, Christian Marty, un éleveur en bovins lait et viande en bio à Rignac, élu à la chambre d’agriculture, a été choisi pour prendre la suite d’Olivier Serieye.

G.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

123000 €

Dans résidence sécurisée avec ascenseur, agréable appartement de type 3 dup[...]

42000 €

Dans quartier résidentiel à proximité de la ville, terrain constructible de[...]

149000 €

Immeuble de rapport situé au centre-ville, à proximité d'un parking et du t[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?