Expositions

Espalion : Joseph Vaylet revient faire son entrée au musée

Abonnés
  • Les élus se sont félicitésde cet hommage au grand majoral du Félibrige.
    Les élus se sont félicitésde cet hommage au grand majoral du Félibrige. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Une exposition estivale consacrée à l’héritage patrimonial laissé par le majoral du Félibrige et poète collectionneur vient d’ouvrir au musée des mœurs et coutumes de l’ancienne prison.

Né à la fin du XIXe siècle dans une ferme près de Saint-Geniez-d’Olt, greffier du tribunal, Joseph Vaylet a marqué l’histoire d’Espalion autant par ses productions en tant qu’écrivain et poète régionaliste que par son engagement dans le Félibrige. Le fruit de sa nature de collectionneur a laissé à la ville un musée qui porte son nom.

Depuis jeudi, l’ancienne prison accueille une exposition temporaire qui lui est consacrée. Elle a été inaugurée par le président du Conseil départemental Jean-François Galliard. Ceci en présence des conseillers départementaux Jean-Claude Anglars et Jean-Luc Calmelly, du maire Éric Picard, du syndic de la Maintenance Gascogne Haut-Languedoc du félibrigisme Évelyne Auban. Mais aussi d’Anne Pelletier, conservatrice des musées départementaux, d’Éliane Moisset, présidente de l’association des Amis de Joseph-Vaylet, de son parrain Zéfir Bosc, de Jacqueline Prieur présidente de l’association "musées d’Espalion", de Mireille Boutary, fille de Joseph Vaylet, etc.

Cette exposition temporaire s’inscrit dans le projet de rénovation du musée départemental des mœurs et coutumes installé depuis 1986 dans la prison d’Espalion. À noter qu’à lui seul, ce bâtiment édifié en 1837 par l’architecte aveyronnais Étienne Boissonnade présente un grand intérêt pour son témoignage d’un patrimoine carcéral rare en France. Cette exposition se terminera le 22 septembre après les Journées européennes du patrimoine.

Une exposition en cinq volets

L’exposition débute par la présentation de la jeunesse de Joseph Vaylet. Vient ensuite le déclic de la Grande Guerre, un événement qui a grandement forgé sa personnalité. Ce sera ensuite le poète avant tout avec l’exposition de ses productions les plus marquantes. Une autre section porte sur sa nature de collectionneur qu’il a développé au fil de sa vie. Enfin, pour finir, des artefacts d’origine lointaine et des souvenirs de voyage mettant en lumière un homme ouvert sur le monde pour "l’ailleurs" particulièrement quand cela concerne le folklore et les traditions.

Un portrait bien éloigné de son image de personnage pittoresque et même fantasque décédé en 1982, trois ans après avoir reçu le ruban rouge de la Légion d’honneur au titre de la culture.

Horaires. Du 10 juillet au 22 septembre : mercredi, jeudi et vendredi de 14 heures à 18 heures Horaires spécifiques lors des événements. Accueil groupe sur réservation (10 personnes).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

245000 €

A moins d'un kilomètre du centre-ville d'Espalion, venez découvrir ce pavil[...]

290 €

Bel appartement très lumineux situé au 3ème étage d'une petite copropriété [...]

320 €

Appartement de type 2 situé dans un immeuble au pied du Pont vieux d'Espali[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir