Événement

Retour sur l’Aveyronnaise classic

  • Claude Rachas, 71 ans, est arrivé 384e.
    Claude Rachas, 71 ans, est arrivé 384e.
  • les départs des spéciales d’Enduro sont échelonnés.
    les départs des spéciales d’Enduro sont échelonnés.
  • Passage obligé dans les stands.
    Passage obligé dans les stands.
  • Le passage devant le symbole minier du Bassin.
    Le passage devant le symbole minier du Bassin.
  • De nombreux habitants du Bassin se sont déplacés pour assister à ces deux jours motorisés.
    De nombreux habitants du Bassin se sont déplacés pour assister à ces deux jours motorisés.
  • Le passage obligé dans les stands.
    Le passage obligé dans les stands.
  • Claude Rachas, 71 ans, est arrivé 384e.
    Claude Rachas, 71 ans, est arrivé 384e.
  • Retour sur l’Aveyronnaise classic
    Retour sur l’Aveyronnaise classic
Publié le / Modifié le S'abonner

Le passage de l’Aveyronnaise Classic a animé Decazeville durant deux jours. Car, au-delà des 520 concurrents, il faut au moins doubler

le nombre de personnes présentes pour l’assistance des motards.

Sans compter que des clubs envoient plusieurs concurrents avec des supporters comme le club du Périgord (Dordogne) dont les supportrices habillées en orange encourageaient leurs protégés à chaque tour. Cela dit, on sent que les participants à ce genre d’épreuves sont bien rodés. Ils installent rapidement leur "QG" (tentes, abris de toiles, etc.), les pilotes étant prêts à faire vrombir les moteurs. À la fin des spéciales, motards et mécanos s’activent pour nettoyer les machines, les régler, éventuellement les réparer pour la course suivante.

Les pilotes et supporters ont été agréablement surpris par le site de la Découverte : "C’est rare d’avoir un coup d’œil sur presque tout le parcours car on a souvent à faire à des sous-bois ou bien à des champs étendus. Ce site est intéressant, avec des passages délicats. Par contre, c’est délicat pour les petites cylindrées vu certaines pentes abruptes".

Claude Rachas, doyen des pilotes du haut de 71 printemps est satisfait : il a terminé à la 384e place, "Je suis heureux car il y a eu près de 80 abandons et mes collègues (320e et 362e places) et moi avons réussi à terminer la course, c’était notre premier objectif", souligne le co-président du Moto club de Boisse-Penchot, club organisateur.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

128000 €

Appartement T3 - ÉLISA - DECAZEVILLE Dans une Résidence neuve au cœur de DE[...]

120750 €

DECAZEVILLE - Cette jolie maison de 1880 est implantée sur un terrain de 11[...]

106000 €

A VENDRE- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez-de- c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir