Justice

Millau : cinq mois de prison pour l'auteur d'une agression au couteau

  • Le trentenaire a écopé de cinq mois de prison ferme.
    Le trentenaire a écopé de cinq mois de prison ferme. Archives CPA / Archives CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Un homme âgé de 36 ans a été jugé, mardi 27 août, devant le tribunal correctionnel de Rodez pour avoir, jeudi 22 août, agressé avec un couteau un individu dans le centre-ville de Millau. Il a écopé de cinq mois de prison ferme. 

Le prévenu âgé de 36 ans n'a pas supporté de voir sa petite amie le quitter pour un autre. Alors, c'est avec un couteau à la main, particulièrement alcoolisé, qu'il s'est rendu dans le centre-ville de Millau, jeudi 22 août, chez l'homme avec qui se trouvait sa compagne. " Heureusement pour lui, il ne s'y trouvait pas ", glisse le président de l'audience, Hervé Olivier.

" L'affaire aurait pu se terminer devant une cour d'assises ", souligne la représentante du ministère public. 

Mais avant ce soir du jeudi 22 août, le prévenu lui avait déjà envoyé des SMS menaçants : " Tu vas finir la gueule en sang ", lui avait-il notamment écrit. Sa compagne l'avait en effet quitté depuis la fin du mois de juin.

" Je n'ai jamais voulu le blesser, assure pourtant le trentenaire. Je voulais juste lui faire peur. Je regrette ce que j'ai fait, et j'ai conscience de la gravité des faits..."

Pourquoi le prévenu a-t-il décidé de passer à l'acte, jeudi 22 août ? Malgré de nombreuses questions, le tribunal n'est pas parvenu à éclaircir ce point.

Ce soir-là, il tente de fracasser la porte de l'appartement. Un ami ouvre la porte. Il le voit brandir le couteau de cuisine, dont la lame mesure une vingtaine de centimètres. Il parvient toutefois à le maîtriser et à appeler la policer. 

Pour la représentante du parquet, la personnalité du prévenu interroge. " Il est sujet à de nombreuses addictions et son casier judiciaire comporte six mentions ", reprend-elle avant de requérir six mois de prison ferme.

L'avocat du prévenu, Me Bruce Flavier, estime qu'il faut remettre les faits dans leurs contextes : " Il était déboussolé d'avoir perdu sa compagne, parce qu'il avait bu, tout cela venait s'ajouter à d'autres problèmes. "

Après avoir délibéré, les juges l'ont condamné à 5 mois de prison ferme.

 

 

Ph.H.
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

172000 €

MILLAU - Duplex rénové T5 avec extérieur Rénovation de qualité pour cet[...]

530 €

Grand T2 centre ville au calme et bien ajouré - Situé en centre ville, bel [...]

75500 €

MILLAU - proche centre ville. T2 de 50m², au 2ème étage, composé d'une entr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir