Télé-médias

Arte va raconter la jeunesse de NTM

  • Arte va bientôt diffuser une série sur les débuts de NTM et le monde du hip-hop français dans les années 1980
    Arte va bientôt diffuser une série sur les débuts de NTM et le monde du hip-hop français dans les années 1980 SEBASTIEN BOZON / AFP / SEBASTIEN BOZON / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Arte va bientôt diffuser une série sur les débuts de NTM et le monde du hip-hop français dans les années 1980, a annoncé le responsable de la fiction de la chaîne Olivier Wotling au festival de la fiction TV de La Rochelle.

Cette série (6X52 minutes) appelée "Le monde de demain" devrait se baser sur les premières années de la biographie de JoeyStarr et Kool Shen, de 1978 à leur premier Zénith en 1992. Elle est actuellement en cours d'adaptation par Katell Quillévéré ( "Réparer les vivants"), Hélier Cisterne ("Le bureau des légendes"), et Vincent Poymiro ("Ainsi soient-ils").

Les deux personnages représentent "la bête à deux têtes qui incarne le soulèvement des banlieues, sa voix et son éveil artistique", avec la graffeuse "Lady V" et le dj Dee Nasty, selon la note d'intention de la série.

Arte prépare aussi pour 2020 des séries sombres comme "Cadres noirs", un thriller social avec Eric Cantona, adapté d'après un roman de Pierre Lemaitre. Ou "Moloch", où des inconnus prennent feu sans raison. Une jeune journaliste (Marine Vacth) et un psychiatre (Olivier Gourmet) mènent l'enquête.

Philippe Lioret vient de réaliser un téléfilm adapté du roman de Tanguy Viel "Paris-Brest", sur un retour mouvementé au pays natal .

"On cherche le décalage, la singularité", souligne Olivier Wotling, incitant les producteurs à aller "vers des choses plus risquées".

La série "Mytho", qui sera diffusée en octobre, attaque un "tabou": Marina Hands y incarne une mère qui s'invente un cancer pour "retrouver l'amour de sa famille". "Le spectateur doit être challengé, on verse dans l'empathie et parfois on se dit qu'elle va trop loin", explique M. Wotling.

La coproduction allemande "Bad Banks" reviendra pour une deuxième saison parmi d'autres coproductions européennes comme la série danoise "Kidnapping" de Torleif Hoppe ("The Killing") ou "The pleasure principle" du Polonais Dariusz Jablonski.

Relaxnews
Réagir