Sociéte

Association : la CLCV plus que jamais au service des consommateurs

Abonnés
  • Dominique Sendra est la nouvelle salariée de la structure qu’une équipe active de bénévoles étaye dans ses différentes tâches.
    Dominique Sendra est la nouvelle salariée de la structure qu’une équipe active de bénévoles étaye dans ses différentes tâches.
Publié le / Modifié le S'abonner

Autour de son président, Didier Lascoumes, la CLCV 12 a tenu une réunion de rentrée. Ce fut l’occasion de présenter la nouvelle salariée de la structure, Dominique Sendra, qu’une équipe active de bénévoles étaye dans ses différentes tâches. Partie prenante de la Fédération Nationale, l’association aveyronnaise œuvre entre actions locales et objectifs nationaux, avec un rôle et un poids de représentation des consommateurs non négligeable.

En Aveyron, pas moins de 80 dossiers de litiges individuels auront été traités au premier semestre 2019 avec des demandes résolues à l’amiable. Les litiges sont très variés, mais beaucoup concernent le démarchage abusif des opérateurs d’énergie, de téléphonie, le bâtiment, les voyages, l’immobilier… "Nous devons constater que les fournisseurs se sensibilisent de plus en plus à cette problématique et corrigent peu à peu leur tir. La CLCV ambitionne de réclamer à minima une signature papier, lors des démarchages, pour que l’on ne se contente pas d’une simple signature à la va-vite sur tablette" assure Didier Lascoumes. Actuellement, la CLCV mène des actions d’informations sur la qualité de l’air intérieur, en collaboration avec les centres sociaux, les associations de proximité ou des lycées, portant sur la nocivité de certains produits d’entretien. L’association s’est également saisie de la permanence des soins médicaux et consulte les responsables de santé, les élus départementaux pour (bientôt) faire des propositions garantissant un meilleur service aux usagers. Par ailleurs, elle est au contact régulier avec les résidents d’HLM du département afin de recueillir leurs besoins ; une action de conciliation a ainsi abouti, à Decazeville.

Dans la droite ligne de l’action nationale, la CLCV 12 invite à signer la pétition "Nutriscore" (pronutriscore.org) pour l’obligation Européenne d’un étiquetage sur les produits alimentaires. Elle a également obtenu, entre autres, le gel des taxes sur les énergies, à défaut, pour l’heure, de non-augmentation de l’électricité. Nous reviendrons, dans de prochaines éditions, sur les études concernant la qualité des tomates et des melons et le tarif des auto-écoles…

Contact : www.clcv.org

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

31 €

Une place de parking n° 174[...]

178000 €

Dans un secteur très prisè d'Onet le Château, parcelle de terrain à bâtir d[...]

120000 €

APPARTEMENT DE TYPE 4 PROCHE DE TOUTE COMMODITÉS AVEC ASCENSEUR CAVE ET STA[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir