Espalion : condamné pour violences conjugales et... pour avoir mordu un gendarme

  • L'individu a écopé d'une peine de 2 ans d'emprisonnement.
    L'individu a écopé d'une peine de 2 ans d'emprisonnement. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Les gendarmes d'Espalion sont intervenus récemment pour des faits de violences conjugales sur fond d'alcool. Des faits commis sur la voie publique. 

Le 22 septembre, vers 3 heures, les militaires de la communauté de brigades d’Espalion sont intervenus  « rue de la lande » à Espalion pour des faits de violences conjugales, commis sur la voie publique. En effet, un couple se dispute et sous l’effet de l’alcool la situation dégénère rapidement. Les militaires interpellent le conjoint et lui notifient son placement en garde à vue. L’individu réfractaire aux injonctions, se débat et s’en prend physiquement aux  gendarmes. Après avoir insulté la patrouille, il mord un militaire au mollet droit.
En plus des violences sur conjoint, une procédure est ouverte pour, outrage et rébellion sur militaire de la gendarmerie nationale en service. 

L'homme a été placé en détention

Le 25 septembre, le mis en cause comparaissait devant le tribunal correctionnel de Rodez. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de deux ans dont un an de sursis avec mise à l’épreuve avec obligation de soins. Il lui est également interdit de détenir une arme pendant cinq ans et devra verser des dommages et intérêts aux victimes de son agression. À l’issue du jugement, le mis en cause a été incarcéré à la maison d’arrêt de Druelle-Balsac.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

41000 €

Vous recherchez une maison à vendre dans l'Aveyron? Cette maison en pierre [...]

175000 €

Immeuble situé rue du docteur Trémolières à Espalion composé de la manière [...]

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?