Sud-Aveyron : l'Amassada de Saint-Victor rasée, les militants ont été expulsés dans la nuit

  • Les militants ont défendu le site de l'Amassada avant d'être expulsés.
    Les militants ont défendu le site de l'Amassada avant d'être expulsés. ML
Publié le , mis à jour

Les forces de l'ordre sont arrivées sur le site aux alentours de 6 heures du matin. Après avoir résisté quelques heures, les militants ont dû se résoudre à partir de l'Amassada.

C'est une menace qui planait au-dessus de leurs têtes depuis quelques jours. Plusieurs dizaines de militants de l'Amassada ont été expulsées du site tôt ce matin, après une opération des forces de l'ordre musclée. Ces anti-éoliens s'étaient installés sur cette zone à défendre sur la commune de Saint-Victor-et-Melvieu pour protester contre le projet d'installation d'un giga-transformateur permettant la mise en chantier d'un parc éolien.

 

Une interpellation, mais aucun blessé à déplorer

Dès 6 heures du matin, ils étaient sur le pied de guerre pour attendre le peloton de gendarmes mobiles. Les défenseurs de l'Amassada avaient reçu, de leur propre source, la confirmation que l'expulsion aurait lieu dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 octobre. Une centaine de militants ont d'abord tenté de bloquer l'arrivée des forces de l'ordre avec des barrages et des barricades enflammées.
Ces derniers sont passés à l'action plus tard dans la matinée, aux premières lueurs du jour, pour procéder à l'évacuation du site. Les activistes ont tenté de se défendre et d'empêcher les gendarmes mobiles de rentrer dans l'Amassada. Après avoir été refoulés, certains ont tenté une dernière fois de défendre la zone en restant sur les toits.

La préfète de l'Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie était sur place aux côtés des forces de l'ordre. Elle a salué "leur grand professionnalisme" en précisant "qu'aucun blessé n'était à déplorer". Plus tôt, elle avait demandé aux militants "à ne pas prendre de risques et à quitter les lieux de leur propre chef."

Les pelles mécaniques en action à Saint-Victor. L’Amassada va être détruite.

Publiée par Midi Libre Millau Aveyron sur Mardi 8 octobre 2019

L'Amassada détruite par des pelles mécaniques

Vers 10h du matin, les membres de la Cellule nationale d’appui à la mobilité ont récupéré les dernières personnes retranchées sur les toits et les ont transportées en dehors de l'Amassada.

Des engins de chantier sont ensuite arrivés et ont commencé la destruction du site, qui comprend des habitations de fortune et des installations écologiques. Des jets de projections et de gaz lacrymogène, ainsi qu'une interpellation ont émaillé cette expulsion à Saint-Victor-et-Melvieu.

Louis Verdoux avec Victor Guilloteau
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?