Paul Ramadier sera mis à l’honneur le 13 décembre

  • Le président Ramadier a laissé dans « sa » cité, son nom à une avenue et au collège de Decazeville. Le président Ramadier a laissé dans « sa » cité, son nom à une avenue et au collège de Decazeville.
    Le président Ramadier a laissé dans « sa » cité, son nom à une avenue et au collège de Decazeville.
Publié le

L’Aspibd propose une conférence d’Aline Vojtovic sur Paul Ramadier, à 16 heures, le vendredi 13 décembre, à la salle Yves-Roques, à l’occasion du Centenaire de son début de mandat municipal.

Il y a 100 ans effectivement, le 13 décembre 1919, Paul Ramadier prenait ses fonctions de maire de Decazeville. Il conserva ce mandat jusqu’en 1959, exception faite des années 1941 à 1944, où il fut destitué de ses fonctions, notamment pour avoir refusé les pleins pouvoirs à Pétain.

Il exerça les mandats électifs de maire, conseiller général, député (devenant l’une des personnalités les plus éminentes du Bassin et du département). Il fut aussi plusieurs fois ministre et, en 1947, le président Vincent Auriol le désigna en tant que premier Président du Conseil de la IVe République, l’équivalent du Premier ministre aujourd’hui.

Cet avocat de formation, pétri de culture classique, prenait le temps de s’intéresser à de nombreux sujets : bien sûr les disciplines requises pour l’exercice du pouvoir, comme l’économie dans sa dimension solidaire et sociale, mais aussi la littérature, la poésie, la langue occitane, l’opéra. Il nourrissait un grand intérêt pour la cantatrice Emma Calvé, née à Decazeville.

La conférencière native de Decazeville

De la politique, il connut les gloires et les déboires mais, devant les épreuves, il n’a jamais abdiqué ses idéaux de jeunesse jaurésiens. En 1985, son nom est inscrit sur la liste des Justes parmi les Nations à Yad Vashem.

Aline Vojtovic, née à Decazeville, est l’auteur d’une thèse remarquée sur Paul Ramadier, "Paul Ramadier, élu local et homme d’État", publiée en 1993 aux Éditions de la Sorbonne.

Professeur d’histoire à la retraite, elle poursuit ses recherches et s’est notamment intéressée à l’histoire de la ville de Rueil-Malmaison où elle vit actuellement.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

44000 €

COMPROMIS EN COURS Appartement T2 avec terrasse, cave et parking. Dans rési[...]

67410 €

DECAZEVILLE - Spécial Investisseurs - Murs commerciaux + Fonds + Licence IV[...]

17000 €

DECAZEVILLE - Beau terrain constructible de 772 m², terrain hors lotissemen[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?