Gilets jaunes

Gilets jaunes : une très faible mobilisation pour le premier anniversaire

  • Et la flamme aveyronnaise s’éteignit…
    Et la flamme aveyronnaise s’éteignit… Midi Libre / EVA TISSOT / Midi Libre
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les anniversaires peuvent parfois avoir un goût amer. Le premier des Gilets jaunes fut même plutôt triste, ce week-end en Aveyron… "Un an après, on est toujours là", affichaient pourtant les banderoles sur les ronds-points. Mais, les chiffres, eux, disent tout le contraire.

Aujourd'hui, ils étaient à peine une centaine dans le département : une cinquantaine au giratoire de Saint-Germain, à Millau, une vingtaine à Rodez entre les deux points de ralliement, Calcomier et les Moutiers, et un peu moins ailleurs, comme à Decazeville ou encore à Villefranche-de-Rouergue. Il y a un an, à la même période, ils étaient près de 3 000 sur les routes du département…

"On espère que la flamme jaune se rallumera avec cet anniversaire", indiquait Jean-Pierre Regourd, l’un des porte-parole du mouvement, dans nos colonnes cette semaine. Au final, cette flamme s’est encore un petit peu plus éteinte… Jusqu’à être totalement étouffée dans les prochaines semaines, alors qu’une nouvelle fois, le rassemblement national des Gilets jaunes, à Paris, a été rythmé par les violences et les débordements ? Rappelons qu’en début de semaine, un sondage BFM TV indiquait que deux Français sur trois ne souhaitaient pas voir repartir le mouvement de plus belle. Ils peuvent, semble-t-il, dormir tranquille. En Aveyron, tout du moins.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir