Fédérale 2

Rugby : comme un goût d’inachevé pour Millau

Abonnés
  • Dans quinze jours, le Som ira à La Seyne-Sur-Mer, le leader.
    Dans quinze jours, le Som ira à La Seyne-Sur-Mer, le leader. Independant / CHRISTOPHE BARREAU / Independant
Publié le / Modifié le S'abonner

Millau est revenu de Gruissan avec un point de bonus défensif et quelques regrets. Le point avec l’entraîneur.
 

Quatre-vingts minutes. Que cela peut paraître interminable ou passer aussi vite qu’un claquement de doigts… Battus, déçus et frustrés par le temps, c’est ainsi que les Millavois sont rentrés du massif de la Clape, dimanche. Pas avec un échec cuisant, mais avec un goût d’inachevé. Baptiste Majorel, entraîneur, confirme : " On a un ballon “de gagne” à la dernière minute, qu’on n’arrive pas à négocier assez correctement pour l’emporter, mais ce n’est pas une désillusion non plus ". Et même si la fin de match a été aussi tendue qu’un arc, avec un carton rouge adressé au tacticien de l’Aviron gruissanais, Cédric Rosalen, le SO Millau n’est pas du genre rancunier. " On est tombés sur une bonne équipe, même s’il n’y a pas de manchots cette année dans notre poule, poursuit Majorel. On ne peut que les (les Audois, NDLR) féliciter d’avoir remporté ce match. Ils y ont mis tous les ingrédients quand il fallait pour “scorer” et nous mettre à mal. "

Alors, où est-ce que ça a péché ? Pourquoi, à l’extérieur, les Millavois n’arrivent-ils pas à gagner, eux qui, encore une fois, ne sont pas rentrés à la maison "fanny" ? C’est encore Baptiste Majorel qui répond : " Malheureusement, on a manqué de réussite sur notre conquête. Ça se joue sur des petits détails qui, comme d’habitude, auraient pu faire la différence. On n’est pas assez rigoureux. L’équipe continue de grandir avec ses anciens et ses jeunes, plus ou moins expérimentés. "

Rien à dire, en revanche, sur l’état d’esprit affiché sur les bords de la Méditerranée : " Les joueurs se sont investis, ils ont “envoyé”, comme on dit. On ne peut rien leur reprocher et ça ne nous empêche pas de dormir une fois à la maison. On perd 17-13 mais on aurait pu gagner ce match. " La faute, peut-être, à un manque d’appétit pour un Som invité à manger à la table des plus gros de la poule. Dans quinze jours, il sera hôte des Varois de La Seyne-sur-Mer, premiers du classement. " Je crois qu’ils sortent de deux défaites. Ça va leur donner, autant qu’à nous, envie de produire du jeu ", estime Majorel, avant de conclure : " Je suis toujours déçu de ne pas gagner, d’autant plus qu’on s’était déplacés pour ça. On ne perd que de quatre points. On avait une touche dans les 22 mètres adverses à la dernière minute… " Frustré pour, peut-être, une poignée de secondes de plus.

CALSINA Cyril
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

460 €

Avenue Jean Jaurès - Appartement RENOVE de type 2 avec terrasse et parking [...]

355 €

N341 - Un appartement F2 rénové comprenant un séjour, une cuisine aménagée,[...]

555 €

Appartement F3 avec parking et terrasse - N493 - Appartement situé dans une[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir