Education

L’école Jean-Auzel, bonne élève en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire

  • La pesée quotidienne des déchets alimentaires à la cantine.
    La pesée quotidienne des déchets alimentaires à la cantine. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Pour la deuxième année consécutive, l’école Jean-Auzel s’est inscrite au projet de labellisation éco-école sur le thème "déchets et citoyenneté". Le programme repose sur la mobilisation de tous les acteurs de la vie scolaire autour des enjeux du recyclage, de la sensibilisation au gaspillage et de l’acquisition des bons gestes de tri. Ainsi la mairie s’est-elle engagée à n’acheter que des produits d’entretien éco-labélisés. À la cantine, après le repas, les déchets et les restes alimentaires non consommés sont pesés avec une balance romaine. Les relevés sont notés par les élèves du cycle 3 et les animateurs pour être ensuite exploités afin de prendre conscience des notions de gaspillage et de respect de l’équilibre alimentaire. L’Association des parents d’élèves a pris l’initiative d’abandonner les couverts en plastique lors de ses manifestations, d’acheter des plateaux-repas recyclables et de privilégier les gobelets éco-cups pour toutes les occasions. Les animateurs de l’Accueil péri-scolaire assuré par Le Créneau se sont, eux aussi, mis au diapason avec la création d’un mur végétal arrosé avec les restes des carafes d’eau, l’installation d’un poulailler aux abords de la maternelle, l’entretien d’un potager bio…

En classe, les enseignants multiplient les activités pour mener à bien ce projet commun d’éducation à l’éco-citoyenneté. au développement durable : création d’affiches et de flyers pour faire toucher du doigt la quantité de déchets produits,, édition d’un journal scolaire "Recycler c’est la clé", fabrication d’un "monstre des déchets", une opération initiée par le Sydom à partir du contenu de la poubelle jaune avec "10 oubliés du tri". Au programme également une visite du centre de tri de Millau, des interventions du CPIE du Rouergue et la poursuite de l’opération "piles solidaires" dont la précédente récolte (71 kg) a servi à électrifier un centre de soins au Congo Brazzaville.

L’école Jean-Auzel qui est bien partie pour décrocher le label national "éco-école", tiendra un stand de vente de décorations de Noël réalisées par les enfants à partir de matériaux recyclés, ce dimanche 15 décembre sur le marché de Marcillac… Une belle occasion pour la population de venir encourager cette initiative louable et vertueuse.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

283500 €

Située sur les hauteurs de Marcillac, dans un environnement remarquable, tr[...]

95000 €

Marcillac centre, appartement T2 de 57m² situé au 2è étage avec ascenseur,[...]

645 €

PAVILLON DE TYPE 4 AVEC TERRASSE - JARDIN - GARAGE - CAVE ET BUANDERIE SUR [...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir