Trophées des sports de Centre Presse : et les lauréats sont...

  •  Les lauréats des Trophées des sports, réunis autour des partenaires de la soirée et de Claire Charbonnel, directrice générale déléguée du Pôle Est du groupe La Dépêche.
    Les lauréats des Trophées des sports, réunis autour des partenaires de la soirée et de Claire Charbonnel, directrice générale déléguée du Pôle Est du groupe La Dépêche. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Double dose d’applaudissements. Le monde sportif aveyronnais était réuni mardi au cinéma CGR à Rodez lors d’une soirée spéciale de remise des prix aux lauréats des Trophées des Sports de Centre Presse. Une ambiance de fête, et de saison, pour célébrer les meilleurs sportifs aveyronnais dans plusieurs catégories. Ceux qui ont en tout cas brillé plus que les autres en 2019. Un rendez-vous incontournable de la saison qui vient clore une dizaine de jours de sondage sur notre site, centrepresseaveyron.fr. Et les internautes se sont pris au jeu avec, au final, plus de 16 500 votes exprimés !
Un classement des lecteurs qui, s’il ressemble au définitif, ne lui est pas totalement identique. En effet, la rédaction sportive et les partenaires privés et publics de l’évènement avaient eux aussi voix au chapitre.
Le suspense (intenable) a donc été rompu hier en soirée. Et Leïla Lacan, Aymerick Gally, la CTC Rodez agglo, le Rodez Aveyron football, Jonathan Chatelain, Camille Agrinier et Nathan Petit, Marine Cabirou et enfin Jean-Michel Da Cunha ont reçu les honneurs de l’assemblée, eux qui deviennent donc, dans leurs catégories respectives, les lauréats 2019. 
 

Equipe masculine de l’année

 Simon Nayrolles, de Café Ruthéna, a récompensé le Rodez Aveyron football, meilleure équipe masculine.
Simon Nayrolles, de Café Ruthéna, a récompensé le Rodez Aveyron football, meilleure équipe masculine. Centre Presse - Jean-Louis Bories

Sans doute la catégorie dans laquelle le suspense était le moins présent. évidemment, le changement d’ère au Rodez Aveyron football, avec un titre de champion de National cumulé à l’accession à la Ligue 2 vingt-six ans après, a fait la différence. Une année 2019 tout simplement historique pour l’équipe des capitaines  Amiran Sanaia, Loïc Poujol et Pierre Bardy.


Équipe féminine de l’année

 Les basketteuses de CTC Rodez agglo sont venues en nombre recevoir le trophée remis par Vincent Labourdenne, du technicien des sports collectifs.
Les basketteuses de CTC Rodez agglo sont venues en nombre recevoir le trophée remis par Vincent Labourdenne, du technicien des sports collectifs. Centre Presse - Jean-Louis Bories

Une montée en Nationale 3 et un automne que l’on attendait plus autant enchanteur. Les basketteuses ruthéno-primauboises ont été célébrées hier soir pour leur parcours empli de succès depuis plusieurs mois. Une force collective qui… force le respect.

 

Sportif de l'année

 Olivia Bengué a représenté Jean-François Galliard, président du conseil départemental, pour récompenser Jean-Michel Da Cunha, meilleur sportif aveyronnais 2019.
Olivia Bengué a représenté Jean-François Galliard, président du conseil départemental, pour récompenser Jean-Michel Da Cunha, meilleur sportif aveyronnais 2019. Centre Presse - Jean-Louis Bories

 Jean-Michel Da Cunha a raflé le titre dans la catégorie reine, plébiscité aussi bien chez les internautes qu’au sein de la rédaction et auprès des partenaires de la soirée. Le pilote de rallye automobile originaire de Bozouls aux 66 victoires en carrière et vainqueur de la Coupe de France 2019 était tout sourire hier soir.

 

Sportive de l’année

 Absente à la cérémonie, la meilleure sportive Marine Cabirou a été représentée par une joueuse de rugby de Millau, sur la photo avec Jean-Paul Fouet, de Ski d'Oc.
Absente à la cérémonie, la meilleure sportive Marine Cabirou a été représentée par une joueuse de rugby de Millau, sur la photo avec Jean-Paul Fouet, de Ski d'Oc. Centre Presse - Jean-Louis Bories

En stage pour préparer ses prochaines échéances, la Millavoise Marine Cabirou n’a pu recevoir son trophée hier soir. Cela ne l’a pas empêché de communiquer avec la salle via un message vidéo. Et ses amies du SO Millau rugby de la représenter. La championne de VTT descente est déjà focus sur la coupe du monde qui arrive, et on ne peut évidemment que l’y encourager !

 

Espoir féminin de l'année

 Fabien Gaudin, de V and B, a remis le trophée de meilleur espoir féminin à la maman de la basketteuse Leïla Lacan.
Fabien Gaudin, de V and B, a remis le trophée de meilleur espoir féminin à la maman de la basketteuse Leïla Lacan. Centre Presse - Jean-Louis Bories

Elle ne pouvait être présente hier soir au CGR à Rodez. Et pour cause. Elle vit, étudie, et (surtout) s’entraîne à l’INSEP à Paris ! Mais Leïla Lacan, 15 ans, qui a remporté haut la main le titre, était représentée par ses proches, ici sa maman. La basketteuse, ancienne du club ruthénois, et aujourd’hui en équipe de France jeunes, a témoigné de son émotion en vidéo ; et elle devrait très bientôt figurer dans la catégorie supérieure.

 

Coup de cœur de l’année

Le pétanqueur Nathan Petit a été récompensé par Philippe Carrié, de Peugeot Maurel.
Le pétanqueur Nathan Petit a été récompensé par Philippe Carrié, de Peugeot Maurel. Centre Presse - Jean-Louis Bories

Camille Agrinier et Nathan Petit. Les deux phénomènes de la pétanque aveyronnaise, licenciés à Creissels, ont conquis les cœurs. Et si hier soir, seul Nathan Petit, le cadet leader absolu du classement général français dans sa catégorie d’âge, pouvait être de la partie, leurs destinées à tous les deux semblent dorées.

 

Bénévole de l’année

Le bénévole  Jonathan Châtelain, a reçu son trophée des mains de Christian Braley.
Le bénévole Jonathan Châtelain, a reçu son trophée des mains de Christian Braley. Centre Presse - Jean-Louis Bories

« Jojo », l’incontournable, était à l’honneur hier soir. Une catégorie dans laquelle il est encore peut-être plus compliqué de départager les nommés tant leur implication est exemplaire, chacun dans leur rôle et discipline. Mais Jonathan Chatelain, dans le monde du rugby aveyronnais, est une figure de proue.

 

Espoir masculin de l’année

 Aymerick Gally a été remplacé par son entraîneur Vincent Rieu pour recevoir des mains de Muriel Guiral (Coordonnable) le prix de meilleur espoir.
Aymerick Gally a été remplacé par son entraîneur Vincent Rieu pour recevoir des mains de Muriel Guiral (Coordonnable) le prix de meilleur espoir. Centre Presse - Jean-Louis Bories

 Absent hier soir mais excusé, l’imposant épéiste Aymerick Gally a vécu une année 2019 étincelante. Son titre de champion continental avec les Bleuets en U23 ou encore son quart de finale, chez les seniors, lors du prestigieux tournoi de Paris en attestent. Ce sont ainsi les représentants de son club, l’Escrime Rodez Aveyron, son coach en D1 Robin Rieu en tête, qui lui ont récupéré son bien.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?