Fédérale 2 (Poule 5, 12e journée)

Rugby : Lévézou Ségala, une victoire pleine d’espoir pour le maintien

Abonnés
  • La joie des joueurs du LSA après la victoire de dimanche. 
    La joie des joueurs du LSA après la victoire de dimanche.  Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

LSA devait impérativement s’imposer contre Villefranche-de-Lauragais pour encore espérer se maintenir sportivement. Objectif atteint.

C’est une victoire 26 à 21 qui nous fait du bien », clame haut et fort Richard Pioch, l’un des tacticiens lsanais. « Elle nous fait du bien au moral mais aussi comptablement. Bien sûr ce n’est qu’un premier pas sur un chemin encore long et étroit. »
Cette victoire permet aux Aveyronnais de distancer un peu plus la lanterne rouge Castelnaudary et de se rapprocher de leur adversaire du jour et de l’antépénultième Cahors, deux clubs qui luttent pour le maintien. L’équipe Cadurcienne sera d’ailleurs l’invitée des vert et jaune dans 15 jours pour une rencontre qui sera encore une fois capitale pour le maintien. « C’est un match qu’il ne faudra pas perdre, car une victoire pourrait éventuellement nous permettre de passer devant et de sortir ainsi de la zone de relégation », explique le coach du LSA XV qui semble déjà se projeter vers ce nouvel objectif majeur du club.

Déplacement à Balma ce dimanche

Mais attention, avant de recevoir les Lotois, il faudra se déplacer à Balma. Un voyage qui ne sera pas de tout repos mais que les Ségalis devront prendre avec sérieux, « car sait-on jamais ». Mais tout cela, ce n’est encore que de la fiction et une nouvelle page de l’histoire de cette difficile saison.
Une histoire que le LSA a écrit dimanche à Cassagnes avec de la sueur. Si les Aveyronnais, qui avaient bien engagé la partie, malgré une bagarre dès la neuvième minute de jeu qui voyait les deux talonneurs écoper d’un carton rouge et l’ailier Mathieu Jourdas sortir sur blessure (il pourrait être absent environ deux mois NDLR), ont mené rapidement 13 à 0 et ont semblé s’acheminer tranquillement vers la victoire. Mais quelques fautes et erreurs plus tard, ils se sont retrouvés menés à quelques minutes de la fin.
Des minutes d’une rare intensité dans laquelle les gars du Ségala se sont jetés à corps perdu en y mettant tout leur cœur pour enfin arracher, dans la dernière minute, cette victoire au combien méritée, qui les fuyait depuis maintenant plus de trois mois. La dernière victoire remontait au 22 octobre, face à Balma (16-12).

Serge Carrière
Voir les commentaires
Réagir