À Rodez, entre 1300 et 2000 manifestants contre la réforme des retraites

  •  L'intersyndicale départementale (FO, CGT, FSU-Snuip, Solidaires, Confédration paysanne) et les gilets jaunes se disent plus déterminés que jamais.
    L'intersyndicale départementale (FO, CGT, FSU-Snuip, Solidaires, Confédration paysanne) et les gilets jaunes se disent plus déterminés que jamais. José A. Torres. / José A. Torres.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Entre 1300 et 2000 personnes se sont mobilisées mercredi 29 janvier, à Rodez, contre la réforme des retraites. L'intersyndicale départementale (FO, CGT, FSU-Snuip, Solidaires, Confédration paysanne) et les gilets jaunes se disent plus déterminés que jamais. De leur côté, les cheminots CGT ont mené une action à la gare de Rodez

Regonflés par une mobilisation qu'ils estiment "importante" et par l'avis défavorable (mais consultatif) donné par le conseil d'Etat, les manifestants sont plus que jamais déterminés  à continuer. C'est d'ailleurs Jean-Pierre Regourd, un des membres des gilets jaunes qui donne le ton à venir . "Nous lançons un appel à manifester, partout et tous les samedis. Il faut continuer à convaincre", souligne-t-il avant de donner rendez-vous samedi, 1er février, sur le marché de Rodez". Les femmes, habillées en bleu de travail, ne sont pas en reste. Créatives, et à l'image des avocats également en grève, elles ont dansé à plusieurs reprises sur le parcours et sur la chanson "A cause de Macron, c'est la chute des pensions".

"Ne nous laissons pas divisés, nous avons besoin de tout le monde pour faire société. Nous avons besoin des ouvriers pour travailler, des paysans pour nous nourrir, des avocats pour nous défendre et Dieu sait s'il y en a besoin et des gilets jaunes pour nous révolter !", a indiqué Sébastien Persec, porte-parole de la Confédération paysanne. "Le gouvernement a voulu jouer le pourrissement, mais la mobilisation est plus populaire que jamais. La population continue à soutenir les caisses des grévistes", a rappelé Christine Lafon, pour le syndicat Solidaires. 

Un dispositif policier, provenant de Rodez, Decazeville et Millau avait été mis en place, en cas de débordement. Mais la manifestation s'est bien passée, dans son ensemble. 

 

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

285 €

Appartement situé au 3ème étage L'appartement est composé : - D'un hall d[...]

40 €

RODEZ Dans une résidence neuve et sécurisée, place de parking privative de [...]

553 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Très beau 3 pièces rénové si[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir