L’Aveyronnais de Paris Thierry Campion pleure Michou

  • L’Aveyronnais de Paris Thierry Campion, dans son restaurant au côté de Michou.
    L’Aveyronnais de Paris Thierry Campion, dans son restaurant au côté de Michou. Repro CP / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Si Thierry Campion a soufflé, certes ce dimanche 2 février ses 57 bougies, il n’a toutefois pas eu le cœur à la fête. Celui qui est né à Asnières, d’une maman cantalienne du Cayrol et d’un papa originaire de Pons, entre Saint-Hippolyte et Entraygues, est, en effet, "très triste" après la disparition de Michou, dimanche 25 janvier, à l’âge de 88 ans,  dont les obsèques ont été célébrées en  l’église Saint-Jean de Montmartre.

Le célèbre "homme en bleu" était ainsi un fidèle client de son restaurant La Mascotte (photo), dont il tient les rênes depuis le 1er avril 1992, où il a pris le relais de ses parents Irène et Maurice. L’établissement, situé au 52 de la rue des Abesses (18e), se trouve au pied de la butte de Montmartre, tout juste à deux pas du cabaret Chez Michou. 

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

39600 €

Vente immeuble St Affrique, coeur de ville, Castelnau, immeuble à usage lo[...]

53000 €

Un peu de béton et vous voilà dans votre maison. . Le terrain constructible[...]

92000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, à 50 m de l'avenue du ce[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir