Rodez : affichant une mine réjouie, Rutènes en Scène rejoue L’Aiglon

  • Succès populaire et artistiquede l’été 2019 sur la place Foch,  « L’Aiglon » revien t fin juillet.
    Succès populaire et artistiquede l’été 2019 sur la place Foch, « L’Aiglon » revien t fin juillet. S.O.
Publié le

L’association présidée par Anne-Marie Bonnefous sera sur la scène de la Maison du peuple à Millau le 21 mars à 20 h 30, avant de retrouver la place Foch, fin juillet. En 2021, un bel hommage sera rendu aux mineurs de Decazeville, à l’occasion des 60 bougies de la grève historique, avec un spectacle intitulé "Jusqu’aux cerises s’il le faut", qui sera mis en scène par Laurent Cornic.

C’est dans le cadre du château d’Onet-village que Rutènes en Scène a tenu son assemblée générale, en présence d’une majorité de la soi-xantaine d’adhérents.

Anne-Marie Bonnefous a été la première à monter sur scène pour présenter le bilan moral du dernier exercice. Un millésime 2019 au cours duquel, après Qui a tué Fualdès ? et Palace, l’association a choisi de proposer L’Aiglon. Un choix gagnant ! "La première édition de l’adaptation de l’œuvre d’Edmond Rostand a enregistré un très beau succès populaire, a confirmé la présidente. Hormis le vendredi, où un orage a éclaté quelques minutes après les premières répliques, ce qui nous a forcés à annuler la représentation, toutes les autres soirées se sont jouées à guichet fermé". Et de conclure sur le sujet : "Sur les gradins de la place Foch, le formidable public nous a a récompensé par de très chaleureux applaudissements ".

Depuis cette belle réussite estivale ruthénoise, une représentation a été donnée à La Baleine à Onet-le-Château (encore un carton plein) et une autre est programmée à la Maison du peuple à Millau, samedi 21 mars. Et ce n’est pas fini. "Conscients du réel engouement qu’a généré ce spectacle, nous avons décidé de le réinterpréter cet été sur la nouvelle place Foch à Rodez, du 28 au 31 juillet", s’est réjouie Anne-Marie Bonnefous. En attendant, le trésorier de l’association s’est félicité de "la bonne tenue " des comptes avec un solde "très légèrement positif". L’occasion pour lui de remercier tous les mécènes et les partenaires, dont la Ville de Rodez et celle d’Onet-le-Château, Rodez agglo, le Département et la Région pour les aides financière et technique.

Pour clôturer cette grand-messe, avant le renouvellement partiel du bureau, le verre de l’amitié et quelques friandises, Laurent Cornic a pris le micro pour présenter le projet 2021, baptisé Jusqu’aux cerises s’il le faut, qu’il mettra en scène. Ce grand spectacle retracera la grève des mineurs de Decazeville, du 19 décembre 1961 (elle fêtera donc son 60e anniversaire) au 22 février 1962. Soi-xante-six jours d’une grève dure, très dure, où une vingtaine de mineurs ont été jusqu’à faire la grève de la faim. De l’émotion en perspective… Mais, ceci est une autre histoire.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

359 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2 en coeur de ville. Entré[...]

591 €

LOCATION APPARTEMENT T3 RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée avec dég[...]

7000 €

Vous trouverez cet emplacement de parking au deuxième sous-sol d'une réside[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir