Hugo Cailhol a quitté le haut de la vague mais continue de faire la course en tête

Abonnés
  • Après avoir brillé sur l’eau, dans un canoë biplace, le jeune retraité Hugo Cailhol, toujours licencié à la MJC Rodez, est psychologue du sport à Toulouse.
    Après avoir brillé sur l’eau, dans un canoë biplace, le jeune retraité Hugo Cailhol, toujours licencié à la MJC Rodez, est psychologue du sport à Toulouse. Rui Dos Santos / Rui Dos Santos
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Champion du monde (à Pau), d’Europe (à Tacen), en 2017, à deux doigts de participer aux Jeux olympiques en 2016 à Rio de Janeiro, poussé vers une retraite anticipée à l’âge de 28 ans, toujours sociétaire de la MJC Rodez, Hugo Cailhol est psychologue du sport, installé à Toulouse.

Nul n’est prophète en son pays. Hugo Cailhol peut témoigner. (Peu) connu en Aveyron, il est pourtant reconnu à l’échelle de la planète ! Avec un curriculum vitae à faire rougir de jalousie d’autres sportifs. Morceaux choisis : champion du monde en C2 (canoë biplace) par équipes en septembre 2017 à Pau, champion d’Europe dans cette même discipline, toujours en 2017, à Tacen (Slovénie), et médaille de bronze l’année suivante à Prague (République tchèque), sélectionné pour les qualifications pour les Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro (terminant 2e, il n’a pas décroché l’unique billet mis en jeu pour le Brésil). N’en jetez plus, le bateau est plein ! Mais, malgré ce pedigree, Hugo Cailhol est déjà à la retraite, alors qu’il a soufflé ses 28 bougies le 5 septembre. "Au nom de la parité, le comité international olympique a décidé que le C2 masculin devait céder sa place à une épreuve individuelle féminine", regrette-t-il. Laissant les spécialistes de la discipline comme lui sur le carreau !

Les JO 2024 à Paris en ligne de mire

Né à Cholet, le jeune retraité est arrivé dans le chef-lieu aveyronnais à l’âge de 6 ans. Après avoir fait ses armes à Entraygues, avec son père, sur le Lot, il a rejoint la MJC Rodez et pris une licence à la section canoë-kaykak. Il est resté fidèle à ce club. Après avoir donc "tourné la page du C2", il a essayé le monoplace "pour voir" en 2018. "Pas convaincu", il a choisi de "passer à autre chose". Passionné aujourd’hui par le ski, n’ayant jamais arrêté ses études, il est devenu psychologue du sport. Diplômé depuis quatre ans, Hugo Cailhol exerce à Toulouse. En libéral, au Creps (centre de ressources, d’expertise et de performances sportives) de Lespinet, ainsi que dans l’univers des entreprises pour la prévention aux risques psycho-sociaux. Avec un champ d’intervention très large : la santé, le bien-être, la performance…

Pour les prochains mois et même les années à venir, Hugo Cailhol ne manque pas d’objectifs. Tout en respectant un leitmotiv fort : "Me nourrir d’expériences enrichissantes !". Il aimerait, par exemple, "travailler avec un ballet, des danseurs". Il ne cache pas également que, s’il est "bien installé à Toulouse", il voudrait "trouver des collaborations en Aveyron", notamment "avec des équipes de haut niveau ou alors des sportifs individuels qui marchent bien". Il imagine ainsi "de la sensibilisation, de la formation ou bien encore de l’accompagnement". Enfin, quand il pousse plus loin, tourné vers l’horizon, il n’a pas perdu de vue les Jeux olympiques 2024. Pas dans un bateau mais malgré tout sur le devant de la scène ! "J’ai très envie d’aller aux JO à Paris. Je veux y participer, gagner ma place, afin d’intégrer l’équipe d’encadrement médical", conclut Hugo Cailhol, avec une étincelle dans les yeux, qui en dit long sur la flamme qui brûle encore en lui.

Hugo Cailhol peut être contacté : par téléphone au 06 42 48 44 84, par mail à l’adresse cailhol.hugo@gmail.com ou via le site internet hugocailhol.fr.
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

405 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D'AGENCE- Beau T2 traverssant en hypercentr[...]

310 €

Situe au coeur du Centre Ville, appartement de type 1 bis composé d'une piè[...]

300 €

LOCATION APPARTEMENT MEUBLE RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Appartement très en[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir