Politique

Jean-Sébastien Orcibal met en avant la voirie

Abonnés
  • Jean-Sébastien Orcibal s’appuie sur un spécialiste de la voirie et les conseillers départementaux.
    Jean-Sébastien Orcibal s’appuie sur un spécialiste de la voirie et les conseillers départementaux.
Publié le / Modifié le S'abonner

La liste veut faire porter son effort sur ce domaine, avec à la manœuvre Jean-Claude Carrié.

"Une voirie pour tous". Jean-Claude Carrié, candidat sur la liste "Osons pour Villefrancve" de Jean-Sébastien Orcibal, explique la formule. " C’est revenir à des fondamentaux, avec des routes de qualité qui garantissent l’accessibilité à tous les usagers. " L’ingénieur spécialisé dans la construction et des routes qu’il est, connaît bien son sujet. Ce qui fait dire à son leader. "Nous avons bâti notre liste sur les compétences.". Jean-Sébastien Orcibal rappelle aussi avoir toujours préconisé en conseil municipal "une approche globale". Ce que reprend Jean-Claude Carrié, en évoquant une politique de voirie planifiée, avec un programme pluriannuel de rénovation des routes. "Nous mettrons chaque année 400 000 à 500 000 €, soit 150 000 € de plus qu’aujourd’hui."

Jean-Claude Carrié insiste sur la notion de sécurité, qu’il décline pour tous les usagers. Ainsi, avec un autre candidat, Laurent Foursac, il a listé différents points noirs. En premier lieu, des passages, appelés protégés, pour la traversée de voies, mais qui ne le sont pas beaucoup. "Nous avons aussi la nécessité absolue d’avoir des cheminements piétons sécurisés, en particulier route de Montauban et avenue de Toulouse ". Autre enjeu fort : la réalisation de bandes cyclables (pas des pistes). "Nous en réaliserons 25 km en deux ans, afin de relier les équipements publics, les écoles, les principaux quartiers ", annonce Jean-Sébastien Orcibal.

En ce qui concerne la voirie départementale, Eric Cantournet et Stéphanie Bayol, conseillers départementaux et candidats, regrettent que la municipalité actuelle ait repoussé le projet de l’avenue Caylet et le temps pris pour l’avenue de la Libération. "Rien n’a été fait sur ce qui était prévu. C’est la commune qui a la main sur les choix. Là aussi, il faut une politique planifiée."

Par ailleurs, Eric Cantournet indique que l’enquête publique pour le contournement sud aura lieu dans l’année.

"Le dossier va être déposé prochainement à la préfecture. Ce sera à la préfète de lancer cette enquête."

Pôle multimodal et réseau urbain

Associées à la voirie, les mobilités. Dans ce domaine Jean-Sébastien Orcibal fait deux grandes annonces : la réalisation d’un pôle multimodal de transports sur le site de Lisi et la mise en place d’un réseau de bus urbain. "Le site de Lisi présente deux problématiques importantes : il est pollué et inondable. Y installer une gare multimodale, c’est ce qui coûterait le moins cher. Une partie pourrait aussi servir de parking pour l’hôpital", explique-t-il.

Les bus scolaires seraient gardés sur la place de la Liberté. Concernant le réseau de bus urbain, qui est présent dans toutes les villes autour de Villefranche, il passerait par l’instauration de la taxe versement transport.

L’ensemble du programme de la liste "Osons pour Villefranche" sera présenté ce vendredi, 28 février, à 20 h 30, aux Fleurines, lors d’une réunion publique.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

480 €

A LOUER BEL APPARTEMENT DE TYPE 3 DANS LE CENTRE VILLE - DERNIER ETAGE AVEC[...]

425 €

A LOUER TRES AGREABLE T2/T3 D'UNE SURFACE DE 65 M2 SITUE EN 1er ETAGE D'UN [...]

185500 €

Dans résidence récente, bel appartement de type 4 de 81.44m² composé d'une [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir