trail gourmand

En suivant les Traces du fromage, l’Aubrac s’est montré sous son meilleur jour

Abonnés
  • D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac.
    D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac. Centre Presse / Rachid Benarab / Centre Presse
  • D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac.
    D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac. Centre Presse / Rachid Benarab / Centre Presse
  • D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac.
    D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac. Centre Presse / Rachid Benarab / Centre Presse
  • D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac.
    D’un buron à l’autre, les marcheurs ont goûté aux délices de l’Aubrac. Centre Presse / Rachid Benarab / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Les conditions étaient idéales hier, sur le plateau, où près de 2 000 personnes se sont retrouvées pour goûter aux charmes de l’Aubrac.

Plus de 30 ans que ça dure et ce n’est pas près de s’arrêter pour le plus grand plaisir des participants. Ils étaient encore plus de 2 000, hier matin, – l’événement affichait complet – à partir sur les Traces du fromage. Chaussures de randonnées pour les uns, raquettes ou ski de fond pour les autres, les participants avaient le choix entre trois parcours : au départ des stations de ski de Laguiole (21 km), de Brameloup (18 km) et de Nasbinals (12 km). Trois boucles de randonnée différentes, mais un seul objectif commun : la (re) découverte des plateaux de l’Aubrac, de sa culture, de sa gastronomie et de ses habitants.

Neige et soleil au rendez-vous

Vaste programme. D’autant que le soleil était également au rendez-vous pour l’agrémenter. Ce qui n’était pas gagné d’avance au regard de la météo exécrable des derniers jours. De quoi réjouir des organisateurs, déjà en partie soulagés par la vision, quelques jours plus tôt, d’un épais manteau neigeux recouvrant le plateau. " Même si ce n’est pas très pratique pour marcher sans raquettes, c’est quand même beaucoup plus sympa avec de la neige et du soleil ", remarque justement une randonneuse entre deux bouchées de fouace arrosée de thé d’Aubrac. Tentée d’avaler une seconde part de gâteau, elle est aussitôt rappelée à l’ordre par ses amies. "Garde un peu de place pour la prochaine étape au Royal Aubrac, lui souffle l’une d’elles au creux de l’oreille. Il y a de l’aligot et de la viande Aubrac." Après une seconde d’hésitation elle se ravise et glisse la part de fouace dans la poche de son anorak. " Pour plus tard, on ne sait jamais." Une précaution qui ne devait pas s’avérer utile au regard du ravitaillement XXL prévu par les organisateurs de l’événement, notamment des éleveurs bovins Aubrac, des producteurs de laguiole AOP et la coopérative Jeune Montagne. Et pendant que les uns faisaient la queue en attendant de se régaler, les autres avaient tout le loisir de visiter la mini-ferme et d’aller à la rencontre de celles et ceux qui font la richesse de ce territoire pour échanger autour de ce qui les a réunis hier : leur passion de l’Aubrac.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Laguiole

300 €

Très joli studio meublé dans copropriété de standing au centre de Laguiole.[...]

214000 €

Magnifique maison de caractère en pierres entièrement rénovée, située dans [...]

128000 €

MAISON DE VILLAGE AVEC JOLI JARDIN CLOS, TOTAL PARCELLE  218M2 REZ-DE-CHAUS[...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir