Aveyron : les sportifs au repos forcé

Abonnés
  • Pas de compétition ni d’entraînement collectif pour une durée indéterminée.
    Pas de compétition ni d’entraînement collectif pour une durée indéterminée. Jean-Louis Bories / / Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dans le département, tous les événements sportifs ou presque sont à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus.

Les sportifs peuvent laisser aux vestiaires crampons, maillots, pointes, raquettes, ballons et tout le reste. Les compétitions, en Aveyron comme partout en France, sont annulées ou repoussées à plus tard. Après l’intervention du président de la République, Emmanuel Macron, sur les mesures à prendre face la pandémie de coronavirus, jeudi soir, les fédérations ont annoncé les unes après les autres l’interruption des épreuves avec effet immédiat.

Des amateurs aux professionnels, des enfants aux vétérans, personne n’y échappe. Même pas les joueurs du Rodez Aveyron football. Le huis clos systématique pour les rencontres de Ligue 2 décrété en début de semaine a finalement été laissé sur la touche, pour une suspension du championnat. Et tant pis si la décision est intervenue hier matin, à seulement quelques heures du match face à Clermont.

Situation inédite

Les entraînements aussi sont proscrits pour la plupart des disciplines. C’est donc l’ensemble de la pratique sportive dans le département qui est interrompue. Une situation inédite en temps de paix.

Reste à savoir combien de temps cela va durer. "Jusqu’à ce que les conditions sanitaires le permettent", indique la Fédération française de rugby. Il est donc impossible d’avancer aujourd’hui une date de retour sur les terrains de sport et même de savoir si les saisons en cours pourront aller jusqu’à leur terme. Un peu comme si l’arbitre avait sifflé la fin de la première mi-temps, sans savoir à quel moment la seconde allait débuter.

 

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
Réagir