Le marché de Rodez avait le bon goût des retrouvailles

  • Ni les intempéries ni les règles sanitaires n’ont gâché le plaisir de retrouver ses habitudes.
    Ni les intempéries ni les règles sanitaires n’ont gâché le plaisir de retrouver ses habitudes. oc / / oc
  • De nouvelles règles sur les marchés ruthénois, avec notamment un sens de circulation, comme ici du côté du boulevard d’Estournel...
    De nouvelles règles sur les marchés ruthénois, avec notamment un sens de circulation, comme ici du côté du boulevard d’Estournel... Repro CP / / Repro CP
  • ... Et ici place du Bourg et alentours, un marché qui fonctionnera ainsi autant le mercredi que le samedi.
    ... Et ici place du Bourg et alentours, un marché qui fonctionnera ainsi autant le mercredi que le samedi. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Tant espéré, le marché a repris hier dans la bonne humeur avec des clients malgré la pluie.

La pluie du matin n’arrête pas le pèlerin ", dit le proverbe. Un proverbe qui a pu se vérifier hier pour la réouverture tant attendue du marché. Malgré la (forte) pluie, les clients étaient heureux de retrouver leurs habitudes. "Cela fait plaisir de revenir ! On a de bons produits et le cadre est agréable", confie Christelle, une habituée du marché ruthénois qui n’appréhendait pas les mesures sanitaires.

Joie et soulagement

Une façon finalement de tourner la page du confinement en croisant du monde comme pour reprendre goût à la vie. Et c’était évidemment le cas des marchands. "Je suis heureuse et soulagée, on va pouvoir enfin arriver à dormir le week-end !", lance, sourire aux lèvres, une marchande de viande de Marcillac, venue se chercher un café malgré le sens de circulation… Car les règles étaient à la hauteur de l’enjeu : entrées spécifiques, sens de circulation, gel hydroalcoolique à disposition. Les policiers municipaux étaient nombreux à veiller aux grains. Une réglementation bien acceptée par tous, entre nécessité de faire ses emplettes et surtout joie de retrouver sa vie d’avant. Les marchands servant les produits pour éviter aux clients de les toucher, la distance physique était aussi respectée. Des échanges chaleureux aux confidences sur la vie pendant le confinement, la vie du marché a repris hier son bonhomme de chemin. Pour Hans, maître es chef des farçous de Pruines place du Bourg, ce confinement fut l’opportunité de souffler en famille. Point de morosité à l’horizon. Un client, un brin impatient et tatillon, réclamait déjà le retour du marché place de la Cité pour samedi. Mais la règle de la distance physique et la fin des travaux préconisent le prolongement du marché boulevard d’Estourmel, plus large, moins… confiné que la place.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Ravissant duplex en centre[...]

415 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces secteur Gourgan En[...]

118000 €

Cet appartement de type 2 de 45 m2 environ est situé au 1ier étage de la co[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir