Aveyron : le campus de la chambre de métiers retrouve ses apprentis

  • Les élèves travaillent dans des conditions un peu particulières : les postes sont espacés et les effectifs sont très restreints. Ces mesures seront appliquées jusqu’à la fin de l’année scolaire, le 4 juillet. Jean-Michel Orlhac (à droite), directeur du campus, a été, notamment, en charge de mettre en place ce protocole.
    Les élèves travaillent dans des conditions un peu particulières : les postes sont espacés et les effectifs sont très restreints. Ces mesures seront appliquées jusqu’à la fin de l’année scolaire, le 4 juillet. Jean-Michel Orlhac (à droite), directeur du campus, a été, notamment, en charge de mettre en place ce protocole. Centre Presse / Philippe Henry / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La direction et les enseignants ont accompagné les apprentis tout au long de cette période de confinement. Désormais, les élèves seront entre dix et douze dans les salles de classe et six dans les ateliers.

Depuis lundi, les étudiants du campus de la chambre de métiers et de l’artisanat ont repris le chemin des classes. Tout du moins, une partie d’entre eux. Habituellement, plus de 300 apprentis se croisent au sein des différents ateliers et des salles de classe. Ils ne sont qu’une trentaine désormais.

Jusqu’au 15 juin, seuls les élèves de deuxième année, ceux qui achèvent leur formation, peuvent se rendre au sein du campus d’Onet-le-Château pour y suivre les cours. " Nous recevrons ainsi des groupes de dix à douze élèves et six apprentis par atelier qui suivront deux jours de cours par semaine, explique Jean-Michel Orlhac, directeur du campus. Ils alterneront avec d’autres groupes sur les autres jours de la semaine. Nous suivons les préconisations de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). "

Une formation in situ nécessaire pour "revoir certains acquis, notamment ceux des élèves que nous n’avons pas pu suivre durant ces deux mois et demi de confinement", poursuit Jean-Michel Orlhac.

Trois grands principes

Un objectif dicté par trois grands principes : "priorité à ceux qui n’ont pas pu avoir accès à des formations à distance ; faire venir ceux qui ont décroché pour les remettre à niveau et afin, de permettre aux enseignants de disposer de suffisamment de données pour les évaluer et valider ou non leurs diplômes en contrôle continu. Certains ont été au chômage technique ou n’ont pas eu d’examen blanc."

Puis, à partir de mi-juin, une partie des élèves de première année pourront à leur tour suivre au sein du campus les enseignements pratiques. Et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire qui s’achève le 4 juillet. Comme dans tous les établissements d’enseignement, des mesures sanitaires importantes ont été mises en place : le port du masque est de rigueur, le lavage des mains est fréquent. Et "les élèves restent dans les classes. Ce sont les professeurs qui vont se déplacer pour éviter un brassage trop important", précise Jean-Michel Orlhac.

Enseignement à distance

Mais l’enseignement à distance va se poursuivre pour les apprentis ne pouvant pas se déplacer. En particulier ceux " qui étaient logés au sein du foyer des jeunes travailleurs d’Onet-le-Château. Ils étaient entre 50 et 60 dans ce cas. L’activité du foyer ne va reprendre que partiellement dans les prochains jours". Mais Jean-Michel Orlhac insiste sur "le lien que nous avons continué à maintenir avec les entreprises. Même si les grilles du campus étaient fermées, nous étions au travail. Nous gardons également le contact avec tous ceux qui ont projet dans l’apprentissage et qui souhaitent avoir des renseignements sur leur orientation". Et le directeur du campus d’ajouter : "Nous pouvons recevoir ceux qui sont intéressés sur rendez-vous. Puis, nous utilisons Facebook et proposons des visites virtuelles de l’établissement pour les futurs candidats à l’apprentissage et leurs familles. L’apprentissage est une force et je suis sûr que les entrepreneurs en sont conscients."

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

271 €

RODEZ - STUDIO avec cellier situé proche du centre ville et et à proximité [...]

5000 €

A vendre centre ville de Rodez, local de stockage (usage de cave ou de rése[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir