Jean-Sébastien Orcibal nouveau maire

  • Beaucoup d’émotion chez Jean-Sébastien Orcibal quand Jacques Andurand lui a enfilé l’écharpe de maire.
    Beaucoup d’émotion chez Jean-Sébastien Orcibal quand Jacques Andurand lui a enfilé l’écharpe de maire.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Après les élections du 15 mars, qu’il a remportées, il succède à Serge Roques. L’installation a eu pour cadre le gymnase, du nom d’un de ses prédécesseurs, Robert Fabre. Un symbole.

Tout un symbole. C’est dans le gymnase Robert-Fabre que le radical de gauche, Jean-Sébastien Orcibal est devenu, lundi soir, le nouveau maire de Villefranche.

Aussitôt élu, il a justement rappelé la mémoire de son prédécesseur, figure nationale de son courant de pensée et, "maire emblématique de Villefranche".

Cette installation du conseil municipal sorti des urnes le 15 mars dernier élection avait dû être reportée de deux bons mois à cause du Covid-19. Et toujours pour les mêmes raisons elle a été organisée dans un lieu inhabituel, afin de respecter des règles sanitaires strictes, dont une distanciation physique entre individus.

C’est la grande salle de basket Andrien-Blanchet, avec un public limité à 21 personnes, qui a donc accueilli cette élection (elle recevra aussi la prochaine réunion du conseil municipal fixée au mardi 2 juin).

La première déclaration officielle de Jean-Sébastien Oricibal, seul candidat et élu avec 25 voix pour, 7 blancs et 1 nul, aura été concise. Retour d’abord sur le scrutin du 15 mars. "Nous avons recueilli 52,34 % des suffrages exprimés avec une large avance de plus de 400 voix. Cela révèle l’espoir important qui se porte sur notre liste pour redresser notre ville, thème central de notre campagne."

Le nouveau maire a ensuite salué son prédécesseur, Serge Roques pour "la transition républicaine qu’il a assurée nous associant aux décisions et nous permettant de commencer à travailler".

Il a aussi salué la minorité municipale. "On vous attend pour travailler ensemble. Je souhaite que l’esprit républicain et le respect des chacun soient des valeurs prégnantes de notre mandat." "Nous sommes ici dans un esprit républicain", a assuré en réponse Laurent Tranier, après avoir félicité le maire et les adjoints pour leur élection.

Il est revenu sur le scrutin du 15 mars, qui, à ses yeux, "n’a pas permis aux Villefranchois de choisir en toute sérénité. Ces conditions anormales nous ont conduits à déposer un recours devant le tribunal administratif. Une décision lourde, prise après la demande faite par de nombreux Villefranchois".

Laurent Tranier estime que la légitimité de l’équipe gagnante est faible et son mandat est incertain dans l’attente de la décision du tribunal.

Mais il se dit prêt à travailler avec la majorité municipale. "Nous adopterons une attitude responsable, constructive. Nous serons force de proposition. Nous sommes disponibles pour assurer avec une partie des responsabilités de la commune, avec notre enthousiasme et notre expérience."

C’est bien l’esprit républicain qui a soufflé sur cette installation du nouveau conseil municipal.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

530 €

A LOUER TRES BEL APPARTEMENT DE TYPE 3 AVEC BELLE VUE DEGAGEE PLACE NOTRE [...]

360 €

A LOUER TYPE 3 SUR LE TOUR DE VILLE - CHAUFFAGE GAZ DE VILLE - DOUBLE VITRA[...]

175000 €

Bel emplacement au coeur de la Bastide, dans une artère commerçante, pour c[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir