Jean-Pierre Huguet nous a quittés

Abonnés
  • Jean-Pierre Huguet totalement investi pour le devoir de mémoire.
    Jean-Pierre Huguet totalement investi pour le devoir de mémoire.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Jean-Pierre Huguet est natif d’un petit village de la Creuse, Bétête, où il a ses racines. Il y a passé son enfance. Marié à une Aveyronnaise et heureux retraité, il vivait aux Escabrins sur la commune de Rodelle. Malade depuis quelque temps, il avait rejoint Bozouls. Il est décédé lundi dernier.

Jean-Pierre était issu de l’École normale d’Aix-en- Provence. Après une année passée aux États-Unis, il a enseigné l’anglais à Marseille puis il fut appelé sous les drapeaux lors de la Guerre d’Algérie. À son retour et à la fin de son engagement de 10 ans avec l’État, il entra dans une société pétrolière où il terminera sa carrière en qualité de responsable de la communication institutionnelle et interne.

Ayant envie de raconter et de partager, il s’investira dans l’association "Gabriel-Rieucau, le devoir de mémoire". Dans un travail de transmission aux enfants du canton de Bozouls, il lie des relations avec différents partenaires ; la mairie de Bozouls, l’Office national des Anciens combattants et victimes de guerre, la Société des Lettres et des Arts de l’Aveyron, les Archives départementales, le Conseil départemental, Aveyron Culture, entre autres.

"Une personne qui a fait preuve d’un investissement colossal en faveur de l’Histoire et la citoyenneté au travers de l’association Gabriel-Rieucau, une œuvre de mémoire considérable auprès des enfants, des enseignants et de la population ainsi de belles tenues de cérémonies aux monuments aux morts qui lui doivent beaucoup", déclare Jean-Luc Calmelly, maire de la cité.

"Jean-Pierre était quelqu’un d’exigeant envers lui et les autres, une exigence dans le bon sens du terme, C’était un plaisir de travailler avec lui, un engagement sans faille et disponible, J’ai le souvenir émouvant lorsque Jean-Pierre chantait ‘’Le temps des cerises’’ auprès des enfants afin de mieux faire passer le message de mémoire", se souvient quant à elle Nathalie Ribéra, responsable de la médiathèque et des expositions de la galerie.

Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches. Jean-Pierre nous ne t’oublierons pas.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

152900 €

Nouvelle résidence dans le centre-ville de Bozouls !!! Immeuble de standing[...]

150000 €

Vous pouvez découvrir ce duplex 4 pièces grâce à notre visite virtuelle 3D.[...]

279000 €

Aux portes de BOZOULS, venez découvrir cette grande maison de 150 m2 sur 2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir