Les élèves d’ailleurs racontent leur confinement

  • Le foyer en construction rendra bientôt l’internat encore plus accueillant.
    Le foyer en construction rendra bientôt l’internat encore plus accueillant.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les élèves internationaux ont continué à travailler aidés au mieux par leur famille d’accueil .

Les élèves internationaux, scolarisés au lycée Immaculée Conception, ont eux aussi vécu le confinement. La plupart sont restés dans des familles aveyronnaises, d’autres sont rentrés dans leur pays d’origine. Ces lycéens des quatre coins du monde ont été marqués par le rythme soutenu de la continuité pédagogique et par le cadre d’une routine quotidienne suivie par leur famille d’accueil qui les a beaucoup aidés.

"On se réveillait à 7 heures avec mes sœurs de ma famille d’accueil puis on travaillait jusqu’à midi" raconte Jelly en classe de première, accueillie dans une famille espalionnaise. Un rythme similaire pour Sol, en classe de seconde, qui a vécu le confinement dans une famille de Castelnau-de-Mandailles : "Nous commencions à travailler tous les matins à 9h30 jusqu’à midi avec une pause à 10h30. Si au début c’était difficile, au fil du temps je me suis adaptée à cette nouvelle routine". Pour Alexander, retourné à Prague, la masse de devoirs à gérer ne fut pas aisée : "J’étais seul dans ma chambre pour travailler et pour me motiver" se souvient-il.

Les élèves internationaux sont restés studieux, rédigeant leurs devoirs dans la langue de Molière, si belle mais aussi si complexe pour des jeunes non francophones. Tous ont été heureux de reprendre le lycée : "A la fin du confinement, quand j’ai vu de la lumière au bout du tunnel, j’ai été ravi car je pouvais revoir mes amis du lycée" confie Miguel en seconde. Mêmes retrouvailles pour Rio, accueillie dans une famille de Laguiole pour qui les amies manquaient beaucoup. Pour Ben, scolarisé en première, les cours en présentiel ont été une très bonne nouvelle : "Je pose généralement beaucoup de questions pendant le cours et c’est beaucoup mieux quand le professeur est en face de nous". Cette période de confinement fut tout de même positive pour eux car ils ont resserré les liens avec leur famille aveyronnaise : "On avait plus de temps à partager ensemble" déclare Jelly avec un grand sourire aux lèvres.

Aujourd’hui, au collège-lycée de l’Immaculée Conception, tous les élèves ont retrouvé leurs classes. Les quarante jeunes issus de dix-huit pays différents accueillis par l’établissement dans le cadre de l’ouverture à l’international se souviendront de cette année bien particulière. Une année durant laquelle des liens très forts se seront créés entre eux et les familles qui les hébergeaient. Mathieu Baldit, le directeur de l’ensemble catholique, se félicite de la dynamique apportée par ces élèves étrangers au sein de son établissement et se montre très confiant pour l’avenir en déclarant : "Nos élèves veulent rester ici avec les internationaux, d’autres veulent rejoindre l’établissement. Notre internat permanent est déjà complet pour septembre et l’on reçoit même des candidatures étrangères pour le collège et non plus seulement pour le lycée. Ces échanges sont une richesse et un atout pour tous". Un directeur qui remercie les familles d’accueil, toutes exemplaires de générosité, ainsi que les professeurs très impliqués tout comme l’organisme de gestion et l’association des parents d’élèves.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

116000 €

Dans une résidence sécurisée et bien entretenue avec ascenseur, nous vous p[...]

130000 €

Exclusivité - Grand appartement T4 d'environ 90m2 habitables, le bien est e[...]

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir