Les champions d’Aveyron en triplettes juniors

  • Accroupie, la triplette Rivera, J.C. Mourino, A. Sanchez, en 1969.
    Accroupie, la triplette Rivera, J.C. Mourino, A. Sanchez, en 1969.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les jeunes aussi ont brillé et ramené de nombreux titres départementaux pour le district de Decazeville, notamment en triplettes.

Le championnat juniors débute en 1957. L’année suivante, A. Couffignal, L. Petroff, J.C. Salmeron (Pétanque Aubin) deviennent champions de l’Aveyron, inaugurant une longue série.

Ils sont imités en 1959 par C. Couderc, JP Tommasi, M. Vidamo (Bois de Boulogne Decazeville).

Puis suivra une hégémonie du Bassin : 1961 et 1962, victoires de J.C. Catusse, Alain Mourino, P. Lewandowski (Trépalou). 1963, les deux premiers, associés à René Sénézergues, ramènent à nouveau le trophée départemental. 1965, encore J.C. Catusse avec F. Benavent et F. Couderc. 1966, les Guasois J. Lafon, Lucas, G. Vernhes succèdent aux gars de Trépalou.

Puis c’est au tour des Viviezois B. Capelle, Y. Lapouge, R. Tardivel d’inscrire leur nom au palmarès.

En 1969 et 1970, le Decaze Pétan-club entre piste avec d’abord la victoire de Jean-Claude Mourino, J. Rivera, A. Sanchez (notre photo) puis S. Feixa, J. Rivera, A. Sanchez. Autant de noms qui rappellent des souvenirs aux pétanqueurs les moins jeunes et aux nombreux curieux qui fréquentaient la place Decazes, assistant à des parties endiablées. En 1973, le trio composé par Elian Alary, Patrick Barriac et Jacques Destor (Pont de Labro, Aubin) endosse le maillot de champions.

1975, reste une date majeure pour les pétanqueurs de la Forézienne, avec le titre obtenu haut la main par Yvan Segond, Gervais Fualdès, Jean-Marc Commanay.

Il faut préciser qu’à cette époque, les juniors devaient faire des éliminatoires par district. Et ce jour là, place du Méthanol, Yvan Segond était malade et l’équipe a frôlé l’élimination, se faufilant par un trou de souris. Heureusement pour les Firminois qui ne perdront qu’en demi-finale du championnat de France, sortant le grand jeu et tutoyant les plus grands honneurs.

Dans un prochain article, nous parlerons des années 1979 à nos jours.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

99000 €

Jolie maison de ville de type 4 en très bon état avec garage et jardin, co[...]

95500 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

203000 €

Immeuble d'environ 800m2 comprenant 1 parking ( ancienne station service ) [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir