Pas de championnat, mais des entraînements

  • L’équipe espalionnaise Cuvillers était montéesur le podium de la Coupede France, l’an passé.
    L’équipe espalionnaise Cuvillers était montéesur le podium de la Coupede France, l’an passé.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Comme les pratiquants d’autres disciplines, les joueurs de quilles sont frustrés par l’absence de compétition.

Pas de championnat, ni de concours amicaux : les joueurs de quilles ont été au repos forcé en ce début de saison. Sur le plan local, le challenge Jean-Mercier, qui attirait de nombreux pratiquants le week-end de Pâques, sous le hall couvert de Perse, a dû être annulé. Au cœur de l’été, les terrains du Foirail accueillaient la phase finale de la coupe de France.

L’occasion pour les vacanciers de découvrir les quilles de huit, et pour les supporters de soutenir leurs favoris, lors des affrontements commentés par Henri Recoules et Jacques Regourd.

Reprise à petits pas

En 2019 Izard, Vaurs, Vigouroux, Albinet (Luc) chez les seniors, Felgines, Douls (adolescentes Huparlac), chez les féminines, Fabien et Nathan Galdemar (juniors Saint-Amans-des-Côts), chez les jeunes, Jade Dijols (Florentin) pour les écoles de quilles, étaient montés sur la plus haute marche du podium. La seule alternative pour les amateurs, actuellement, est de s’entraîner. Une possibilité autorisée depuis le lundi 22 juin, pour les licenciés ou non, à condition de respecter des règles sanitaires bien précises. De fin août et septembre, durant 6 week-ends, des challenges amicaux se dérouleront sur 17 sites éclairés, de même que les rencontres éliminatoires de la coupe d’Occitanie.

De quoi satisfaire quelque peu tous ceux qui attendent avec impatience de retrouver le charme de la compétition.

Les licenciés du Sport-Quilles Espalionnais pourront participer le 6 septembre, au challenge du canton, remporté l’an passé par Lassouts, qui doit avoir lieu à Saint-Côme-d’Olt, si le club dispose des terrains nécessaires.

Enfin, s’il n’y a pas de contre-indication, la fin de saison pourrait voir le challenge Mazars, remporté en 2019 par Fabien Druot et les quatre journées de l’interentreprises.

Mais là encore, rien n’est acté officiellement.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

16100 €

A moins de 10 minutes d'ESPALION dans un hameau de la commune de commune de[...]

44000 €

EXCLUSIF, à 5 minutes du centre ville d'ESPALION, appartement de Type 2 de [...]

47600 €

Terrain à bâtir dans un lotissement de 9 lots à vendre (de 600m2 à 740m2). [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir