De nombreux projets pour 2020

Abonnés
  • Les élus et partenaires lors de cette assemblée générale.
    Les élus et partenaires lors de cette assemblée générale.
Publié le

L’association a dressé un bilan positif lors de son assemblée générale et affiche son dynamisme pour 2020.

Une trentaine de personnes, dont Mme Lafon, conseillère départementale, de nombreux élus des communes environnantes et des partenaires, ont participé à cette assemblée.

La présidente Danièle Schmitt, après avoir remercié les personnes présentes et les collectivités, a présenté le compte rendu moral. Afin de renouer les relations sociales et créer des liens, des pauses pour favoriser les échanges, la préparation de repas pris en commun, la galette, une formation sur l’alimentation ont été mis en place. L’association a également participé à des rencontres à l’extérieur, fait des dons et actions de solidarité envers des personnes ou des familles démunies, et diverses associations.

20 salariés sont passés par la structure en 2019 : 10 d’Espalion, les autres de Bozouls, Florentin-la-Capelle, Golinhac, Entraygues, Saint-Côme-d’Olt, Coubisou, Laissac et Gaillac-d’Aveyron. 39 % ont connu une sortie positive, dont 5 un retour vers l’emploi ou une formation qualifiante. 22 175 heures ont été travaillées, soit 3 931 pour les salariés, 13 800 en insertion et 4 444 par les bénévoles. La collecte des textiles s’est élevée à 133,1 tonnes. Il s’y ajoute du mobilier et 15 000 livres. Les ventes portent essentiellement sur les vêtements 47 %, les meubles 15 %, les accessoires 12 %, la vaisselle et les livres 7 % Le bilan financier laisse apparaître un excédent.

Perspectives

Il manque déjà 40 000 € de recettes, en raison des mois de confinement et de la baisse des recettes depuis la reprise. Le recrutement d’un coordonnateur qui prendrait en charge la gestion de la production, réorganiserait et optimiserait les espaces, permettrait d’envisager l’acquisition d’un camion supplémentaire, mais elle augmentera les charges.

Le nombre de salariés qui est passé à 12 pourrait encore augmenter, d’où la nécessité de renforcer l’encadrement.

Un container doit être installé à Bozouls et un autre sera proposé à la commune de Lioujas-La Loubière.

L’association réfléchit enfin à trouver de nouveaux locaux afin de développer son activité avec un projet de réparation et de transformation de meubles.

Le résultat assez positif de l’exercice 2019 laisse envisager l’avenir immédiat sans trop d’inquiétude, mais une incertitude demeure, en raison de la crise sanitaire et économique.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?