Mouvement de protestation contre le port du masque à l’école primaire

  • Les enfants assurent qu’il leur est difficile de supporter le masque toute la journée.
    Les enfants assurent qu’il leur est difficile de supporter le masque toute la journée.
  • Les parents d’élèves du Gua ont reçu le renfort de parents d’autres établissements et de citoyens. Le rassemblement s’est prolongé jusqu’à 10 heures.
    Les parents d’élèves du Gua ont reçu le renfort de parents d’autres établissements et de citoyens. Le rassemblement s’est prolongé jusqu’à 10 heures.
Publié le

Comme ils l’avaient annoncé, les parents d’élèves de l’école Jules Ferry du Gua, se sont rassemblés hier, vendredi 6 novembre, hors périmètre de l’établissement scolaire, pour s’élever contre le port du masque dans le primaire.

Dans les modalités du nouveau protocole sanitaire scolaire, le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque pour les enfants à partir de l’âge de 6 ans.

"C’est contre cette obligation, que nous trouvons injuste et inappropriée pour nos enfants, que nous nous élevons" assurent les parents d’élèves de l’école guasoise.

"Des parents d’élèves d’autres établissements, Cransac, Decazeville Almont les Junies, Aubin, Auzits… comme ils nous l’ont fait savoir, sont totalement d’accord avec nous et dénoncent également le port du masque dans les écoles primaires, jugé trop difficile à supporter pour les enfants. Ce vendredi 6 novembre, au niveau national, un mouvement de protestation, "écoles mortes" a été lancé par les parents d’élèves. Nous nous inscrivons dans ce mouvement de grogne et nous comptons que localement les parents d’élèves de tous les établissements nous rejoignent et amplifient la fronde contre le port du masque. Ce sont une trentaine de personnes, parents d’élèves de notre école mais aussi d’autres établissements, des grands-parents….bref des citoyens qui sont venus nous soutenir ce matin. Pour ceux qui ne l’avaient pas fait ils en ont profité pour signer notre pétition.

Une pétition qui circule et recueille de nombreuses signatures. Signe que ce mouvement "anti masque" dans les écoles primaires prend de l’ampleur. Reste à fédérer tout cela, et pour être entendu, proposer une action commune dans le plus grand nombre d’établissements scolaires du primaire".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Aubin

318 €

AUBIN - Dans un immeuble situé Rue Jean Moulin, nous vous proposons un appa[...]

68000 €

Proche tous commerces, Bel ensemble de trois logements comprenant un T2 ave[...]

125000 €

Aubin : Maison de type 4 avec jardin, comprenant en plain-pied de vie : ent[...]

Toutes les annonces immobilières de Aubin
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?